Attention au coup de soleil!


Par Le soleil de la Floride

La mode du bronzage fait que ceux et celles qui en sont adeptes, se mettent au soleil en espérant changer la couleur de leur peau et avoir un beau « tan ». Sans rentrer dans un débat sur la question, il est bien connu qu’avant d’arriver au résultat espéré, la peau peu passer par des étapes plus ou moins bénéfiques.

Il faut savoir que pour obtenir un « bronzage » dit naturel, il faut le faire progressivement. En effet, sous les effets du soleil et de ses UV, la peau en réaction devient légèrement rosée, puis au fur et à mesure des expositions espacées dans le temps, un mécanisme d’adaptation est déclenché grâce à une augmentation de la pigmentation mélanique de la peau donnant le fameux bronzage.

Si la peau vire au rouge vif et devient sensible, on parle de brûlure de deuxième degré. Si la couleur devient rouge violacée, douloureuse et gonflée, on parle de brûlure de troisième degré. Passé ce stade, des cloques peuvent apparaitre, le sujet peut avoir des nausées, des vertiges, des maux de têtes, et la situation doit alors être prise au sérieux.

Il ne faut plus s’exposer au soleil et boire beaucoup d’eau pour combattre la déshydratation. Si la situation ne s’améliore pas et ne revient pas à la normale dans les 48 heures, il est fortement conseillé de consulter un médecin.

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous souhaite d’être heureux et en bonne santé.