Comment motiver son enfant


Par Le soleil de la Floride

Quel est le parent sain de corps et d’esprit qui n’a pas envie de donner le maximum à son enfant et de l’aider à se réaliser dans ce qu’il aime et faire ainsi que ses rêves deviennent réalité. De récentes observations faites par des psychiatres, des psychanalystes et des spécialistes de la famille, ont mis en évidence 5 attitudes chez le parent qui veut stimuler le « champion » qui sommeille en son enfant.

  • Il a confiance dans ses choix. Un parent qui a confiance en lui et qui met en œuvre ses choix sans être autoritaire et/ou dominateur transmet à son enfant cette attitude de confiance en soi.
  • Il fait preuve d’un amour inconditionnel pour son enfant dans ce qu’il est et non pas de ce qu’il voudrait qu’il soit. L’amour d’une mère et d’un père doit à la fois être fait d’empathie, d’intérêt profond pour l’autre, et refléter toutes les émotions positives qui en découlent.
  • Il encourage son enfant pour lui permette de réussir – au mieux de ses capacités – lors des apprentissages les plus minimes soient-ils. Une telle attitude va développer une estime de soi positive chez l’enfant.
  • Il sait doser amour et encouragement. Trop ou pas assez sont aussi négatif l’un et l’autre. Les parents doivent doser leur soutien et la préparation à la séparation pour développer l’autonomie, un ressort indispensable à la réussite.
  • Il doit rester dans son rôle de parent. En effet il est fréquent de voir des parents qui « poussent » leur enfant si ce dernier montre des talents dans un domaine particulier. Le parent ne doit pas devenir l’instructeur ou l’entraineur.

Sur ce que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous souhaite d’être heureux et en bonne santé.