La lavande et ses effets


Par Le soleil de la Floride

La lavande est connue depuis longtemps dans les régions de l’ouest du bassin méditerranéen. Dans l’Antiquité, les Romains s’en servaient pour parfumer les thermes et le linge. Au XIIe siècle on en fait la culture dans les monastères pour ses propriétés thérapeutiques, et une place de choix lui est donnée dans la pharmacopée naturelle. À la même époque, en Provence, on l’utilise dans la fabrication des médicaments et des parfums et des huiles essentielles employées en massothérapie.

De nos jours, l’utilisation de la lavande en phytothérapie est chose courante. Depuis le début du 19e siècle, sa culture s’est fortement développée dans la région de Grasse, en France, qui aujourd’hui est considérée comme la « capitale » de la lavande en raison de la grande production d’huile essentielle à partir de cette plante. Il en pousse également dans plusieurs pays d’Europe : Portugal, Espagne, Baléares ainsi qu’en Amérique dont le Québec, et en Australie ou même en Inde et quelques autres pays au monde.

Que ce soit en utilisation interne ou externe, suivant les cas considérés, les indications thérapeutiques habituelles de la lavande son très larges : Nervosité, anxiété, angoisse, insomnie. Mais aussi, lors d’irritation et/ou inflammation respiratoire, de problèmes dermatologiques, ou encore pour les douleurs articulaires et rhumatismales. Il est également constaté et démontré que c’est un bactéricide et antiseptique, ainsi qu’un antiparasitaire naturel en particulier pour les poux.

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous souhaite d’être heureux et en bonne santé.