L’OCCULTISME

L’OCCULTISME


Par Gerard Charpentier

Une définition simple et unique de l’occultisme est difficile à donner car cela touche à beaucoup de domaines. Étymologiquement, le mot «occultisme » vient du latin « occultus » signifiant caché, secret et se rapporte à la « connaissance de ce qui est caché ». On utilise le terme de science occulte par opposition à la science moderne, qui elle décrit principalement l’univers visible. L’expression « sciences occultes » remonterait au titre d’un livre d’Eusèbe de Salverte, en 1829 (Des sciences occultes). Le néo-occultisme de Gérard Encausse dit Papus, traite quant à lui, des « facultés occultes de l’Homme » et des « forces invisibles de la nature ». Voici la classification des arts et des sciences occultes par Pierre A. Riffard, d’après Helena Blavatsky et Papus (source : wikipedia) :

 

Arts occultes (volet opératif de l’occultisme) :

  • alchimie.
  • astrologie.
  • divination : voyance (intuitive) ou mantique (déductive)
  • magie.
  • médecine occulte : radiesthésie, guérison spirituelle…
  • psychurgie (art de manier les forces psychiques) : magnétisme, hypnotisme…
  • talismanie (art de fabriquer les talismans, les amulettes)
  • chamanisme (indéfinissable, le plus abstrait de tous les arts occultes en accord avec les principes d’invocation des esprits et avec de nombreux rituels variés).

 

Sciences occultes (volet spéculatif de l’occultisme) :

  • doctrine des analogies et correspondances.
  • science cabalistique « art de connaître les bons génies ».
  • science des cycles.
  • science des lettres et des noms : herméneutique, science des écritures sacrées, étymologies occultes…
  • science des nombres : arithmologie, numérologie…
  • science des prodiges (connaissance des faits extraordinaires, ou paradoxographie).
  • science des symboles.

Sur ce que vous soyez ici en Floride ou au Québec je vous dis à la prochaine fois en vous espérant heureux et en santé!