Se ronger les ongles

Se ronger les ongles


Par Le soleil de la Floride

Cette habitude, dont le terme médicale est l’onychophagie, remonte souvent à l’enfance et c’est certainement un de ces petits troubles du comportement très courant dans nos sociétés, mais le moins souvent prise en considération par les psychothérapeutes.

Même si les causes sont difficiles à établir avec précision on peut cependant faire le constat que l’on retrouve généralement ce comportement chez des sujets anxieux, quel que soit l’âge. L’acte consistant à se ronger les ongles, peut alors être considéré comme un geste anti-stress, permettant de se concentrer et de diminuer la tension intérieure de la personne.

Comment se débarrasser de cette manie?

La méthode est simple, à partir du moment où l’on considère que la cause est une anxiété reliée la vie quotidienne. Ceci dit, plus le sujet est sensible aux influences extérieures et à son environnement, plus ce mécanisme de compensation s’installera dans sa vie de tous les jours. Et cela peut devenir une véritable addiction. Gérer son anxiété, même si on la cerne bien, n’est jamais une chose facile à réaliser surtout quand le sujet a dépassé le stade de l’adolescence et a atteint celui de l’âge adulte. Il faudra alors qu’il travaille sur ses relations de couple, de famille, mais aussi sur les défis professionnels et économiques qui sont les siens. Trois situations les plus anxiogènes dans cette période de la vie.

Sur ce que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous souhaite d’être heureux et en bonne santé.