Vers une médecine holistique


Par Le soleil de la Floride

Quand on sait que le mot « holistique » est dérivé du grec « holos » qui signifie « entier », on comprend tout de suite qu’une approche holistique de la santé va considérer chaque personne dans sa globalité, mais aussi comme étant un être unique vivant dans un autre tout qu’est son environnement.

Ainsi, la dynamique humaine est toujours sous-tendue par trois éléments ou forces, en interférence permanente. C’est l’équilibre établi entre elles qui détermine le bien-être d’une personne

Pendant longtemps, seules les notions de physique et de métaphysique étaient considérées. Le physique correspond aux éléments organiques alors que le métaphysique, signifiant littéralement ce qui n’est pas physique, englobe à la fois le mental et le spirituel. Au cours du siècle dernier, entre l’organique et le spirituel, s’est glissé progressivement le concept du psychologique. De nos jours, ces trois forces se définissent comme étant le physique/organique, le mental/psychologique puis le spirituel/cosmique. Une approche holistique de la santé a pour objectif d’harmoniser la dynamique entre ces trois forces, en comprenant si l’humain est un tout en soi, il est aussi un petit élément d’un autre tout, le cosmos et c’est cette dimension qui appartient au monde du spirituel, du religieux et pour la plupart des personnes elle ne doit pas être exclue. 

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous dis à la prochaine en vous espérant heureux et en santé!