Tranches de SOLEIL 12 AVRIL 2018

Tranches de SOLEIL 12 AVRIL 2018


Par Sandra Belzile

Un festival unique

Le « Delray Affair » est le plus grand festival d’art et d’artisanat du Sud-est des États-Unis! La 56e édition se déroule du 13 au 15 avril, de 10h à 18h le vendredi et samedi et de 10h à 17h le dimanche. Le festival a lieu dans les rues tropicales du charmant centre-ville de Delray Beach (sortie Atlantic Avenue), s’étendant de l’Intercostal jusqu’à la NW 2nd Avenue. On y trouve des œuvres d’art pour tous les goûts, de l’artisanat et des produits d’ici et d’ailleurs. Plus de 500 artistes et artisans exposent cette année et il y a une belle nouveauté! Un jardin de bières et vins avec de la musique « live » qui saura certainement vous amuser. Une fois les kiosques fermés, l’endroit demeure réservé aux piétons et les couche-tard peuvent poursuivre la fête au « Delray After Dark » pour profiter des restos, bars et galeries d’art. Informations : www.delrayaffair.com Stationnement : www.DowntownDelrayBeach.com/parking

 

« Cheers » aux papillons!

Il y a plus de 200 espèces de papillons au sud de la Floride et beaucoup d’entre elles sont menacées. La levée du coude pourrait-elle les aider? C’est ce qu’espère la « First Magnitude Brewing Company » qui a brassé sa cinquième sorte de bière sous le thème des papillons. Cette brasserie de Gainesville en Floride travaille en partenariat avec le musée d’histoire naturel de l’université de Floride (UF). Le but? Accroître la conscience de l’existence précaire de ces jolies bestioles en voie de disparition et amasser des fonds. Fini les recherches au labo et bienvenue le goulot! Depuis le 30 mars dernier, cette « bière blonde légère à la finale nette, aux arômes tropicaux et de fruit de vin blanc », donne le goût de s’ouvrir à la cause. Elle porte le nom de Bartram en l’honneur du papillon menacé « Bartram hairstreak » (papillon « Porte-queue »), qu’on retrouve dans le comté de Miami-Dade.

 

Banc de requins…

En temps hivernal, bien des requins bordés viennent se réfugier au sud de la Floride en partance de la Caroline et de la Géorgie. Ils sont de petite taille et leurs nageoires sont bordées de noir. Stephen Kajiura, professeur en sciences biologiques à la Florida Atlantic University (FAU) à Boca Raton, a pendant les huit dernières années survolé les eaux de la Côte floridienne de Miami Beach à Jupiter. Son but était de scruter les milliers de requins qui s’y trouvent par l’entremise de transmetteurs apposés sur certains d’entre eux pour découvrir ce qu’ils font ici, étudier leur mouvement, découvrir jusqu’où ils vont et les dénombrer. Plus de 10 000 requins se tiennent très près des côtes chaque année!… Mais les amateurs de plage ne doivent pas pour autant s’inquiéter, car même s’ils peuvent occasionnellement s’attaquer aux humains par inadvertance, les rares incidents qui surviennent ne menacent pas leur vie. Ces puissants poissons s’intéressent en fait à manger des petits poissons, des crustacés et des oiseaux marins.

 

Les Diplomates cherchent des membres

C’est le mercredi 4 avril qu’a eu lieu la dernière rencontre de la saison des Diplomates Fort Lauderdale. Une soirée magnifique agrémentée par l’excellente Brigitte Leblanc qui a fait danser, rire et chanter avec sa musique et ses nombreux talents de musicienne, chanteuse et animatrice. « Nous sommes un groupe extraordinaire » dit Madame Lorraine Fitzback-Couf au Soleil de la Floride, fondatrice des Diplomates. « Et on a toutes la même idée, celle d’aider les plus démunis qui nous ont acceptés comme immigrants. C’est de redonner à la communauté. Je pense que c’est fantastique. On a fait beaucoup, on est connues. » Sabine Gierula, vice-présidente des Diplomates, raconte au Soleil de la Floride que « le but de ce regroupement de femmes francophones en Floride est de promouvoir des échanges puis aussi d’aider les orga-nismes Hope South Florida et Shepherd’s Way. » Ces organismes aident les personnes et les familles démunies dans le Sud de la Floride. Les Diplomates leur donnent généralement entre 15 000 et 20 000 $ par année. « Dans le fond, c’est pour remettre à la société ce qu’on a la chance de vivre en Floride et de partager ça avec d’autres » ajoute Sabine. « C’est pour une belle cause et je me sens impliquée dans quelque chose de bien. » Madame Fitzback-Couf précise : « j’aimerais voir augmenter le nombre de membres et je pense que c’est l’idée de tout le monde dans le comité exécutif et puis aussi d’apporter certaines choses aux membres, des connaissances, faire des conférences sur des choses que nous aimerions savoir en tant que femmes. Je vois une progression et la responsabilité qui me tient à cœur est d’aller chercher aussi nos anciennes membres parce que ça fait longtemps qu’elles ne sont pas venues, j’aimerais les ravoir parmi nous. » Sabine va dans le même sens : « On manque de bénévoles et ça prend du monde qui s’engage et qui veulent investir du temps. » L’organisation compte 32 membres cette année. Le Soleil de la Floride participe donc à faire connaître davantage Les Diplomates Fort Lauderdale afin d’inviter la gente féminine francophone à se joindre au groupe, qu’elle soit snowbird, de passage en Floride ou qu’elle y demeure à l’année. De cette façon, ces femmes pourraient également contribuer à la société qui nous accueille ici et profiter en tant que femmes qui souhaitent se connaître, s’amuser, partager, découvrir et évoluer. L’invitation est lancée!  www.lesdiplomatesfl.com