Tranches de soleil


Par Sandra Belzile

Plante de cœur pour la St-Valentin


Honorer ceux qu’on aime se transforme en cadeau pour le jour de l’amour. Mais quoi offrir d’année en année ? Certains passent leur tour alors que d’autres activent leurs méninges. L’originalité manque à l’appel ?
Alors pourquoi ne pas tout d’abord décorer son intérieur avec des éléments qui rendront l’atmosphère stylisée, à l’allure Cupidon ? Une plante particulière, l’anthurium, représente un beau cadeau à donner pour les cœurs qui battent. Munie de fleurs en forme de cœur, elle existe dans les tons de l’amour et de la pureté, soient rouge, rose et blanc, juste au bout de ses feuilles vertes lustrées. La beauté ? Non seulement elle est magnifique à regarder, mais elle est facile d’entretien, croît avec aisance en compagnie de lumière indirecte et est la plante parfaite pour floraison longue durée. Même les pouces verts déchus seront comblés ! Les anthuriums sont aussi un excellent choix pour les jardins du Sud de la Floride. Bonne St-Valentin à toutes et à tous !

Un Québécois fait don de son œuvre
Si vous allez faire un tour à l’Oleta Park, ne manquez pas l’occasion d’entrer à l’intérieur du centre des visiteurs. Vous y verrez une toile d’un artiste québécois, Pierre Simard, qui a fait don de son œuvre à l’organisation le 6 février dernier. Il s’agit d’une toile qui le représente tout aussi bien que le parc avec son allure tropicale aux tons d’une nature colorée. Passionné de kayak, M. Simard fréquente chaque année, de janvier à mars, l’Oleta Park. Situé à North Miami Beach, il est le plus grand parc urbain étendu sur 1 043 acres. Il appartient à l’État de Floride et se trouve à 30 minutes du centre-ville de Miami. Divisé en deux par un cours d’eau, ce magnifique parc est orné d’une oasis naturelle et remarquable, composée de hamacs en bois dur et de mangroves.
M. Simard joint son amour de la nature et de l’art à cet endroit exceptionnel. Par ses œuvres, le peintre témoigne d’une quête spirituelle où le soucis du détail et les symboles prennent une place importante. Lors d’une prochaine randonnée à l’Oleta Park à vélo ou à pieds, contemplez la toile de ce Québécois originaire de l’Abitibi.

Menaces pour la Floride
Belle Floride, mais jusqu’à quand ? L’État soleil est menacé de multiples façons et voici où il nécessite de diriger l’attention de tous, qu’ils soient résidents, visiteurs, politiciens ou dirigeants. L’Ocean Conservancy a émis un nouveau rapport pour les côtes floridiennes et neuf menaces urgentes ont été décelées : 1. Prolifération d’algues nuisibles 2. Qualité de l’eau et quantité 3. Acidification des océans 4. Maladie des coraux et blanchiment 5. Forages pétroliers et gaziers et pollution 6. Déchets dans l’océan 7. Développement côtier 8. Élévation du niveau de la mer et inondations 9. Conditions météorologiques extrêmes. La solution ? Tous doivent s’impliquer et coopérer pour résoudre le fléau imminent. Pour continuer de profiter de ce coin de paradis, contribuons tous au maintien d’un meilleur environnement !