Tranches de soleil


Par Sandra Belzile

Les prévisions météorologiques

Du 27 février au 5 mars 2018, la température sera dans la normale de saison au sud de la Floride. Elle variera entre 80 et 86 degrés Fahrenheit (entre 26 et 30 degrés Celsius) et le plus bas variera entre 60 et 72 degrés Fahrenheit (entre 15 et 22 degrés Celsius). Les jours seront la plupart du temps ensoleillés et peu de précipitations sont en vue. Les vents joueront entre 6 et 25 miles à l’heure (entre 9 et 40 km/h) avec des rafales allant parfois de 9 à 38 miles à l’heure (entre 14 et 61 km/h). Des journées de plage sont dans la mire.

 

Un mouvement magnifique

Le mardi 20 février, plus de 1 000 élèves de l’école secondaire West Boca High à Boca Raton sont sortis des classes et ont marché vers Marjory Stoneman Douglas High à Parkland, école où 14 élèves et 3 membres du personnel ont perdu la vie lors de la triste fusillade il y a près de deux semaines … Un geste magnifique de la part de ces jeunes qui exigent que les choses changent concernant la loi sur les armes à feu. Ils ont marché pendant plus de trois heures, parcourant 12 miles à pieds en manifestant et en s’écriant « No more guns! No more guns! » À leur arrivée au site de la tragédie, ils ont ensemble gardé silence pendant 17 minutes pour rendre hommage aux 17 victimes.

Tout a commencé le matin, comme une manifestation spontanée, où les éléves de Boca West Boca High, se sont assis dehors afin de faire une période de silence pour les malheureuses victimes. Au bout d’une demi-heure, le directeur de l’école a ordonné à tout le monde de retourner en classe. Certains d’entre eux ont écouté alors que plus de mille élèves ont décidé de marcher pour une bonne cause, étant à la fois dégoûtés et inspirés par la tuerie. Ainsi, ils ont passé devant des enseignants et des policiers après qu’un élève se soit écrié « marchons jusqu’à Douglas! ». En passant par l’entrée de l’école, ils se sont faufilés jusqu’à la rue pour parcourir 12 miles avant d’atteindre Parkland. Les parents ont été avisés par des messages téléphoniques de l’école disant qu’il s’agissait d’une décision des élèves et non pas de l’école, mais que cette dernière les supportait dans leur décision en leur offrant une protection policière tout au long du trajet et un retour en autobus. Touchés par leur geste qu’ils ont vu aux nouvelles, les parents et élèves de l’école à Parkland se sont réunis pour leur apporter eau et nourriture et pour les remercier de faire cette marche. Les élèves étaient fatigués, mais contents d’avoir relevé le défi et surtout de voir l’impact que leur mouvement a créé. Ils ont fait la manchette dans tous les médias et inspiré d’autres écoles à manifester.

 

Lobbyiste à Tallahassee

Le même jour, les étudiants qui ont survécu à la fusillade ont promis de s’assurer que leurs 17 camarades de classe et enseignants ne sont pas morts en vain. Ils se sont rendus à Tallahassee, capitale de l’État de Floride, en compagnie de leurs parents à bord d’autobus depuis Coral Springs, afin d’aller rencontrer les législateurs et discuter avec eux de la violence reliée aux armes à feu.

 

Le lendemain

Le mercredi 21 février, de nombreuses écoles du Sud de la Floride ont été inspirées par le mouvement de la journée précédente et se sont mobilisées en sortant des classes pour protester en criant « On veut du changement! ». Du jamais vu! Ils veulent être libres pour leurs vies, se sentir en sécurité dans leur environnement et ils se battront disent-ils. Les groupes et les rassemblements pacifiques se sont créés et mis en action, non seulement en Floride, mais partout au pays! Les protestants ne sont pas là pour se plaindre, mais pour provoquer un changement, et ils ne lâcheront-pas! Tous ces gestes, qui à la fois touchent et donnent de l’espoir, montrent à quel point ces jeunes, bien articulés et informés, par rapport au pouvoir du NRA (National Rifle Association) dans la décision des lois sur les armes à feu, savent agir et se mobiliser pour obtenir le changement souhaité. La population compte sur la prise de parole et sur la détermination de ces élèves pour implanter de nouvelles réglementations au pays. Croisons les doigts et appuyons-les dans leur rêve!

 

 

Grand cœur pour Drake

La nouvelle capsule vidéo de la chanson « God’s Plan » du rapper canadien Drake, témoigne d’une philanthropie bien accueillie dans toute la ville de Miami! Le budget entier de la production, moyennant près d’un million de dollars, a été distribué par Drake à des résidents de Miami. Par son grand cœur, il a donné des piles d’argent aux gens dans la rue en plus d’un chèque de bourse à un étudiant de l’Université de Miami. Il a exigé la fermeture du centre commercial de Brickell City Centre pour permettre aux femmes du Lotus House Shelter (organisme en aide aux familles démunies) de faire des achats pour elles en plus de fournir des charriots de jouets emballés pour les enfants du refuge. Il a aussi payé pour l’épicerie d’un client dans un supermarché du quartier et a surpris une famille en leur achetant une voiture neuve. Par surcroit, Drake a fait un don au service d’incendie de la ville de Miami, à l’école de musique Frost et à l’Université de Miami. Ainsi, l’artiste torontois accomplit sa mission en représentant un « dieu » pour des habitants de la Magic City! https://youtu.be/xpVfcZ0ZcFM