Dysfonctionnement de la glande thyroïde : des symptômes révélateurs

Dysfonctionnement de la glande thyroïde : des symptômes révélateurs


Par Le soleil de la Floride

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du cou, sous la pomme d’Adam. Elle joue un rôle très important au sein de notre organisme : elle produit des hormones, la thyroxine et la triiodothyronine, qui régissent le métabolisme des cellules et des organes. Ainsi, lorsqu’elle se dérègle — un problème assez fréquent qui touche plus de femmes que d’hommes —, le rythme de plusieurs fonctions vitales est modifié. On parle d’hypothyroïdie lorsque la production d’hormones diminue; d’hyperthyroïdie lorsqu’elle augmente.

Reconnaître l’hypothyroïdie

Lorsque la glande thyroïde devient « paresseuse » et que la sécrétion d’hormones diminue, le métabolisme ralentit, ce qui entraîne graduellement des symptômes tels que : un ralentissement du rythme cardiaque; des cheveux secs et une perte de cheveux; une peau sèche; une voix plus grave et enrouée; une confusion mentale ou des troubles de mémoire; une constipation; des crampes musculaires; un débit menstruel accru; une grande fatigue; une frilosité; une irritabilité et une prise de poids (malgré un faible appétit).

Reconnaître l’hyperthyroïdie

Une surproduction des hormones thyroïdiennes accélère le métabolisme. Plusieurs fonctions vitales fonctionnent alors à plein régime, et on observe, entre autres, les symptômes suivants : accélération de la fréquence cardiaque; palpitations; agitation; perte de poids; arrêt du cycle menstruel; augmentation de la pression artérielle; insomnie; bouffées de chaleur; transpiration accrue; selles fréquentes et tremblement des mains. La maladie de Basedow, l’une des principales causes d’hyperthyroïdie, s’accompagne d’un gonflement du cou, de yeux exorbités et d’une enflure de la peau des jambes qui indiquent aussi un dysfonctionnement de la glande.

Si vous croyez que votre glande thyroïde est déréglée, notez vos symptômes — ceux-ci passent parfois inaperçus lorsque le trouble est léger — et consultez votre médecin. S’il y a lieu, un bilan sanguin permettra de diagnostiquer le dysfonctionnement afin d’appliquer le traitement approprié.