Infarctus : apprenez à reconnaître les symptômes d’une crise cardiaque


Par Le soleil de la Floride

L’infarctus ou crise cardiaque est une urgence vitale. Pour réagir vite, il faut en connaître les symptômes, qui peuvent être très différents chez les hommes ou les femmes. Découvrez la liste des symptômes (parfois méconnus) de l’infarctus du myocarde.

 

L’infarctus correspond à une atteinte du muscle cardiaque. Dans la grande majorité des cas, il est lié à la présence d’un caillot sanguin qui obstrue une artère coronaire (vaisseau qui alimente les muscles du cœur). Quand le flux sanguin est ralenti ou bloqué, le tissu musculaire cardiaque ne reçoit plus assez d’oxygène et se nécrose. Cette atteinte des tissus a des répercussions très importantes sur le fonctionnement du cœur et peuvent mener à l’arrêt cardiaque.

 

Contrairement aux idées reçues, l’infarctus ne touche pas davantage les hommes. Au contraire ! Près d’une femme sur trois meurt de problèmes cardiovasculaires. Ces maladies tuent même bien plus de femmes que le cancer du sein. En cause : le manque d’information et de prévention, une minimisation des risques cardiovasculaires dans la population féminine et la méconnaissance des signes annonciateurs d’un infarctus.

 

 

Symptômes classiques de l’infarctus

 

Les symptômes de l’infarctus sont plus souvent « caractéristiques » chez l’homme. En effet, selon la Fédération française de cardiologie : « Près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti les symptômes classiques.»

Parmi les symptômes dits « classiques » de l’infarctus, on retrouve

Une sensation de pesanteur ou de pression dans la poitrine ;

Une douleur irradiant vers la nuque et la mâchoire, le dos et/ou le bras gauche (plus rarement le bras droit) ;

Des suées plus ou moins

importantes ;

Des nausées et/ vomissements ;

Un souffle court ;

Des vertiges et/ou évanouissements.

 

Symptômes de l’infarctus chez les femmes

 

Il n’est pas rare que les femmes souffrant d’un infarctus ne ressentent aucune douleur. Cette absence de signe caractéristique conduit à des diagnostics souvent trop tardifs et requiert d’être particulièrement attentif à d’autres signes, plus atypiques.

Parmi les symptômes annonciateurs d’un infarctus, les signes d’alerte chez la femme sont :

Une sensation d’épuisement ;

Un essoufflement inhabituel

à l’effort ;

Des nausées.

Ces signes doivent tout particulièrement attirer l’attention chez des jeunes femmes « présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire : tabac, stress, sédentarité, hypertension artérielle, cholestérol, diabète, etc. », comme le précise la Fédération française de cardiologie.

 

 

D’autres symptômes peuvent aussi accompagner un infarctus :

 

Sensation de faiblesse inopinée ;

Fatigue intense et soudaine ;

Anxiété, nervosité ;

Sensation de ballonnement ;

Sensation de pesanteur ou de pression dans la poitrine ;

Douleur entre les omoplates.

Si vous, ou l’un de vos proches, ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, il faut réagir vite et appeler le 911. Décrivez précisément aux secours les signes et leurs circonstances d’apparition, afin qu’ils mettent en place une réponse adaptée dans les plus brefs délais.

 

Ecrit par: Violaine Badie