L’Ostéopathe, horloger du corps

L’Ostéopathe, horloger du corps


Par Le soleil de la Floride

On peut considérer l’ostéopathie comme une remise en fonction de la mécanique corporelle, un peu à l’instar d’une horloge que l’on règle.

Mais nul besoin d’outils pour ce faire, puisque l’ostéopathe utilise simplement ses mains pour établir un diagnostic et donner un traitement. En recourant à des tests de mobilité et à différents types de palpations, celui-ci peut évaluer la forme, le volume, la consistance, la tension ou la position de certaines structures corporelles. C’est une médecine manuelle holistique dont le but est de traiter de nombreuses affections, telles que des problèmes musculosquelettiques, digestifs, neurologiques, vasculaires ou hormonaux. En d’autres mots, l’ostéopathie est à la fois un art, une philosophie et une science, qui ne s’intéressent pas uniquement à un symptôme ou à une maladie, mais bien à un patient dans son ensemble.

L’ostéopathie peut aider à soulager plusieurs affections, dont les douleurs lombaires et certains symptômes liés à l’asthme, en plus de faciliter la réadaptation d’un patient à la suite d’une intervention chirurgicale.

Les tenants de l’ostéopathie estiment que les maux physiques et psychologiques ont des résonances partout dans le corps. Comme les mauvaises postures, les accidents, le stress ou les pensées négatives peuvent perturber tout l’organisme, l’ostéopathe se met donc à l’œuvre pour y rétablir l’harmonie. Il prodigue aussi des conseils sur l’hygiène de vie, le repos, les exercices, la nutrition et la posture, bref, sur tout facteur pouvant influencer le bien-être physique, psychique ou social de son patient. En résumé, il veille au bon fonctionnement de son horloge corporelle.