Le voleur silencieux de la vision… il n’est jamais en vacances, même si vous l’êtes!

Le voleur silencieux de la vision… il n’est jamais en vacances, même si vous l’êtes!


Par Le soleil de la Floride

Le mot “glaucome” désigne un groupe de maladies de l’œil qui endommagent progressivement le nerf optique, soit la partie qui transmet les images au cerveau. En résulte une perte de vision périphérique, progressive, et si elle n’est pas traitée; permanente. N’est-ce pas une bonne raison de faire examiner vos yeux?

Le glaucome est la deuxième cause de cécité au monde et la première cause de perte de vision irréversible. Cette maladie est insidieuse, c’est pourquoi on l’appelle “la voleuse silencieuse de la vision”. Cette maladie peut affecter tout le monde. (Plus de 409,000 personnes au Canada, 61 millions dans le monde)

À ses débuts, elle ne présente pas de symptôme, donc plusieurs de ses victimes (au-delà de 50%) ne savent pas qu’elles l’ont; d’où l’importance des programmes de sensibilisation, comme les conférences ou les examens ophtalmologiques.

C’est une maladie d’origine encore inconnue et incurable mais…CONTRÔLABLE par l’utilisation de médicaments, de traitements au laser ou de chirurgies, sans négliger un suivi médical régulier.

Parmi les facteurs de risque du glaucome se retrouve le fait d’être âgé de plus de 50 ans (environ 2.7% de la population à cet âge et jusqu’à 12% de la population de plus de 80 ans en sont atteints). Par ailleurs, le facteur héréditaire, la pression intraoculaire élevée, les maladies vasculaires, le diabète et l’utilisation des corticostéroïdes représentent d’autres facteurs pré-disposants. Il est à noter également que les personnes d’origine africaine sont plus à risque.

On ne peut pas se prémunir de cette maladie, mais elle peut être contrôlée. Il est évident qu’il est préférable qu’elle soit détectée le plus tôt possible.

Il faut donc vérifier ses antécédents familiaux et se faire examiner les yeux régulièrement. Les optométristes font un excellent travail de dépistage.

Si vous êtes affecté par le glaucome, l’observance et la persistance à l’utilisation de vos médicaments vous aideront à conserver votre vision. Développez une complicité avec votre pharmacien et votre ophtalmologiste : la confiance et la bonne communication sont très importantes dans le cas de toute maladie chronique, particulièrement le glaucome.

Un des plus grands problèmes liés à cette maladie, comme tant d’autres maladies asymptomatiques, est le manque d’observance et de persistance à l’usage des médicaments par le patient, d’où l’importance des programmes de sensibilisation et d’éducation. Les barrières sont nombreuses, mais il y a des solutions.

Consultez notre page web afin d’avoir accès à des vidéos et de l’information sur le glaucome et les techniques d’instillation des médicaments.

Quand vous reviendrez du Sud, nous vous invitons à vous garder informé grâce aux activités comme les conférences gratuites offertes par le Centre d’Information sur le Glaucome McGill de l’Hôpital Général Juif à Montréal.

Pour plus de renseignements, ou pour vous inscrire aux sessions d’information gratuites offertes une fois par mois, en français ou en anglais, consultez le : hgj.ca/glaucome ou communiquez au : 514-340-8222 poste 4954.

Marc Renaud est co-fondateur du Centre d’Information sur le Glaucome McGill de l’Hôpital Général Juif. Technicien en ophtalmologie et conférencier, Il est récipiendaire de l’Ordre du Mérite, prix Louis-Lacoste remise par la ville de Boucherville en 2015 et la médaille de l’Assemblée Nationale du Québec.