Qu’est-ce qu’une bonne posture?

Qu’est-ce qu’une bonne posture?


Par Le soleil de la Floride

Vous voulez bien ressembler au modèle parfait du petit bonhomme de bois assis devant l’ordi, mais en vain, après quelques instants, vos douleurs au cou et entre les omoplates refont surface, sans compter celles du bas du dos et du nerf sciatique qui persistent. Alors comment vous sentir confortable tout en ayant une posture convenable, sans avoir à rentrer le ventre ou arrêter de respirer, ou encore sans avoir à gonfler la poitrine avec le nez retroussé?

Malgré la génétique

Même s’il doit exister un idéal de posture, l’histoire propre de l’un, les activités respectives de l’autre, la manière de chacun de se percevoir, le bagage familial et culturel de l’un ainsi que les types et niveaux d’éducation de l’autre caractérisent aussi la manière de se mouvoir et de se tenir. Toutefois, malgré la génétique ou toute autre caractéristique, nous avons tous un pouvoir d’action et de changement respectif qui peut nous permettre d’améliorer notre posture et notre condition, bien entendu si on accepte d’apprendre et d’élargir sa conscience.

La prise de conscience de soi

Pour nous aider, des approches d’éducation somatique comme la méthode Feldenkrais, le yoga, la gymnastique holistique ou encore la technique Alexander sont à considérer. Douces, lentes et agréables à explorer, elles peuvent s’apprendre à n’importe quel âge. Les approches somatiques favorisent la prise de conscience de soi à travers ses manières d’être, d’agir, de penser et de bouger. Ainsi, plus on est attentif à soi, plus on peut améliorer sa condition et augmenter l’efficacité de ses actions.

« L’acture », une posture dynamique

Feldenkrais dit que « la posture s’apparente à l’action et non au maintien d’une position du corps » d’où son désir de parler d’acture au lieu de posture. (Feldenkrais, M. 1990. La puissance du moi. Robert Laffont. Paris. p. 145) L’acture, ou posture dynamique, est le reflet de nos états émotifs. Plus nous sommes matures, meilleure sont nos postures. Lorsque nous sommes disponibles et heureux, nos postures deviennent aussi harmonieuses (Feldenkrais, p.154). En fait, une posture dynamique optimale consiste en une absence d’effort et de résistance dans l’action. Elle permet de bouger dans toutes les directions possibles avec le moins de préparation ou d’ajustement avant d’agir. Elle permet en tout temps d’interrompre, de recommencer ou d’arrêter une activité quelconque (Feldenkrais, p.152). Pour prendre conscience de notre posture, il importe aussi d’observer la qualité de notre respiration, car la retenir est un signe de déséquilibre et d’inefficacité dans l’action.

Alors, que nous soyons en Floride ou ailleurs, pour vieillir en santé et en beauté, continuons de gagner en maturité tout en améliorant la qualité de nos actions et de notre posture dynamique.

Sandra Belzile, Praticienne certifiée de la méthode Feldenkrais et Doctorante en philosophie pratique
Page Facebook : Learn-In-Movement
  sandra.belzile@gmail.com
954-600-0783