ASSURANCE VOYAGE 2020-2021 EN VENTE

ASSURANCE VOYAGE 2020-2021 EN VENTE


Par le soleil de la floride

Oui, l’assurance couvrant la COVID-19 est désormais disponible !

Les snowbirds, inquiets de ne pas trouver d’assurance médicale adéquate qui couvrirait une infection au coronavirus, peuvent enfin commencer à planifier leur prochain hiver. Il existe au moins une compagnie qui offre cette couverture et d’autres suivront la cadence très bientôt.
Le Soleil de la Floride a confirmé au moins une compagnie d’assurance qui s’engage ouvertement à fournir la couverture médicale de votre prochaine saison en Floride, incluant bel et bien le coronavirus. Medipac Assurance Voyage, une compagnie canadienne qui opère depuis Toronto, est endossée par l’Association Canadienne des Snowbirds. Vous la trouverez en ligne ou par leurs propres agents seulement.
« Nous croyons que la COVID-19 est une condition médicale au même titre que n’importe quelle autre infection ou maladie qui peut survenir au cours d’un séjour » rapporte Christopher Dabbage, vice-président des communications et marketing chez Medipac.
Nous avons demandé des précisions quant à savoir si la couverture de la COVID-19 serait annulée en raison de la clause # 29 de la police d’assurance disant que : « Un voyage dans un pays ou une région précise ayant fait l’objet, avant la date d’entrée en vigueur de votre assurance ou la date du début de votre voyage, d’un avertissement du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (Affaires mondiales Canada) recommandant aux résidents canadiens de ne pas voyager dans ce pays ou cette région précise. »
Monsieur Dabbage explique que cette clause fait référence aux occurrences de guerre, déclarée ou non, aux actes de guerre civile, de rébellion ou de terro-risme et non aux avis du département de la santé.
Et pour mieux confirmer la position de Medipac face à la couverture de la COVID-19, il précise que la compagnie d’assurance reconnaît que les snowbirds ne sont pas des touristes typiques qui se précipitent pour visiter le plus de parcs thématiques possibles en peu de temps, qui changent d’hôtel aux deux jours et qui mangent matin, midi et soir dans les restaurants !
Les snowbirds sont des voyageurs à part. Ils sont des habitués de la Floride, ils habitent dans leur propre maison ou condo, pour une grande part, et ils ont un cercle d’amis habituellement à proximité de leur habitation. Si besoin, ils peuvent s’isoler et accéder à tous les services offerts dans leur environnement, tout en profitant d’une température plus clémente que celle des hivers canadiens.

Autres assureurs : Depuis le début de la pandémie, nous contactons régulièrement diverses compagnies d’assurance qui ont toutes confirmé que dès que l’avis de non-voyage du gouvernement du Canada sera réfuté, les assureurs recommenceront à émettre des polices pour les voyageurs.
Nous avons vérifié cet avis gouvernemental www.voyage.gc.ca qui au fait, était faussement utilisé comme raison par les émetteurs de polices d’assu-rances. Précisons que l’avertissement n’est pas une interdiction de voyager. Il se lit comme suit : « Évitez les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada et évitez tout voyage en croisière jusqu’à nouvel ordre. (…) Les gouvernements des destinations qui ont rouvert leurs frontières aux touristes pourraient imposer sans préavis des restrictions strictes en matière de voyage s’ils connaissent une augmentation du nombre de cas de COVID-19. Les options de transport international pourraient être grandement réduites, ce qui pourrait rendre difficile votre retour au Canada. Nous ne prévoyons pas offrir d’autres vols de rapatriement au pays. Si vous décidez de voyager malgré nos avertissements, sachez qu’il est possible que vous ayez à demeurer à l’étranger plus longtemps que prévu. »
Medipac a provoqué une vague et cette fausse raison ne tient plus. Déjà, Croix Bleue offre depuis le 22 juillet, une couverture voyage possédant une gamme variée d’exclusions. Monsieur Patrick Lavoie, affilié avec le cabinet d’assurance Sonomad, croit que d’ici quelques semaines, d’autres compagnies d’assu-rance suivront la marche et seront en mesure d’émettre une variété de polices dont la couverture variera selon le besoin du voyageur. « Les voyageurs n’ont pas à acheter une assurance maintenant, mais il est fortement conseillé, surtout cette année, de vérifier et de comparer tous les produits et les prix afin qu’ils puissent obtenir une couverture pour les blinder sous tous les angles, au cas où l’événement se répète » dit-il.
Quoiqu’il en soit, il n’en tient qu’à vous, snowbirds et voyageurs, de poser les bonnes questions à votre représentant en assurance et de demander par écrit les précisions qui vous importent.