GRAND PRIX DE MIAMI À L’AFFICHE EN 2022
Attribution @ https://f1miamigp.com/

GRAND PRIX DE MIAMI À L’AFFICHE EN 2022


Par Denise Dumont

C’est officiel, la F1 joindra un Grand Prix à Miami à son calendrier 2022. C’est à peu près tout ce qu’il manquait à la Floride pour la qualifier de Mecque sportive mondiale. La course est très anticipée par l’industrie touristique car elle présage un coup de pouce généreux à la relance économique du Sud de l’État.

Attribution @ https://f1miamigp.com/

Annoncé publiquement le dimanche 18 avril dernier, l’entente met fin à une quête poursuivie depuis trois ans par Stephen Ross, propriétaire de l’équipe des Dolphins de la NFL. Monsieur Ross est aussi propriétaire du Hard Rock Stadium et il ajoute maintenant à son statut, les titres de président et propriétaire du Grand Prix Formule 1 de Miami.

Où et quand ?

La course aura lieu à Miami Gardens au Hard Rock Stadium. Apex Circuit Design et la F1 ont simulé 36 tracés différents avant d’en arriver au design actuel qui permettra une vitesse moyenne d’environ 223 km/h ou 138 mph. Le stade sera complètement entouré de cette piste de 5,41 km qui comportera 19 virages et trois lignes droites offrant aux pilotes d’atteindre une vitesse de pointe estimée à 320 km/h ou 198 mph. Elle aura le même feeling que la fabuleuse piste australienne qui elle aussi, est utilisée à d’autres vocations durant l’année. 

Tel que rapporté par Le Soleil de la Floride le 4 novembre 2019, la proposition initiale du Grand Prix Miami prévoyait un parcours dans les rues du centre-ville de Miami sur le Biscayne Boulevard et autour de PortMiami. Le spectacle aurait été encore plus grandiose que celui offert par le Grand Prix de Monaco, selon certains fans. Mais des menaces de poursuites judiciaires de la part des commerçants et résidents touchés par les perturbations durant la semaine de la course et pendant les trois à quatre mois nécessaires à la construction du circuit, ont fait tomber le projet. 

C’est à ce moment que les organisateurs ont commencé à songer au Hard Rock Stadium et aux terrains qui l’entourent. Tous appartiennent au très riche Stephen Ross qui assumera les coûts de préparation et ceux de la piste personnalisée de 40 millions de dollars. Le circuit utilisera presqu’entièrement le terrain du stade qui, par la même occasion, limite le pouvoir de riposte de la part des citoyens environnants. L’organisation des Dolphins a le droit légal de tenir des événements sur le site du Hard Rock Stadium en vertu d’un accord conclu avec le comté en 2014.

Bien que la date précise de l’événement ne soit pas encore déterminée, la course devrait avoir lieu entre avril et juin 2022.  Certains craignent que dû à l’annulation du Grand Prix du Canada 2021 à Montréal, la F1 offre à Miami l’option de la septième ronde du circuit, qui en compte actuellement 23. Cette date de la mi-juin est appropriée pour le Hard Rock Stadium. L’Omnium de tennis étant terminé et les visiteurs hivernaux repartis, les travaux du Grand Prix n’importuneraient personne et la course aurait lieu avant l’arrivée des nombreux touristes estivaux dont la saison débute habituellement le 4 juillet. 

Retombées économiques 

Depuis son initiation en 1950, la F1 a atteint une reconnaissance mondiale et elle est, avec les Jeux olympiques et la Coupe du monde de soccer, l’un des événements sportifs les plus médiatisés de la planète. 

Stefano Domenicali, le nouveau PDG de la F1, est fier de dire que la Formule 1 est un sport qui se déroule sur cinq continents avec plus de 500 millions de spectateurs. L’objectif de l’entreprise est d’augmenter ce nombre en introduisant le sport dans de nouveaux pays, tout en maintenant certaines traditions européennes comme le Grand Prix de Monaco et de Silverstone en Grande Bretagne. Selon l’Institut monégasque de la statistique et des études économiques, en 2018, le Grand Prix a représenté une retombée économique de près de 100 millions d’euros avec 200 000 visiteurs alors que la principauté compte 37 500 résidents. 

Au Canada, l’étude de l’impact économique du Grand Prix de Montréal, effectuée en 2016, avait révélé que cet événement touristique était le plus grand du pays avec 90 millions de dollars canadiens laissés dans l’économie locale.  

Quant au premier Grand Prix de Miami, il est estimé que 400 millions de dollars américains seront dépensés dans la région avec 35 000 nuitées dans les hôtels. Les 4 000 nouveaux emplois qui seront créés amoindrissent les inconvenients de la pollution de l’air et du bruit en faveur de la relance touristique.

https://www.formula1.com/en/latest/tags.miami.5IMmMIT7xKIqyGeA6Ik4OI.html

 

https://complexeaeterna.com/