PAS DE TOURISTES  AVANT LE 21 JUILLET !

PAS DE TOURISTES AVANT LE 21 JUILLET !


Par Denise Dumont

Lorsque la seconde prolongation du resserrement de la frontière canado-américaine a été annoncée, un sentiment
de désespoir a envahi les snowbirds.

Ils sont conscients que rien n’est certain et qu’avec la nouvelle éclosion de coronavirus en Floride, il se peut que la date soit repoussée à nouveau.
Heureusement, les transports commerciaux, les voyages d’affaires et les travailleurs des services essentiels demeurent autorisés à traverser d’un pays à l’autre.

Propriétaire ou non
Les touristes doivent rebrousser chemin à la frontière jusqu’à nouvel ordre. Il faudra attendre au moins jusqu’au 21 juillet avant qu’un visiteur canadien puisse traverser aux États-Unis, même s’il possède une propriété en Floride.
Depuis presque quatre mois que les postes frontaliers des deux pays interdisent le passage aux visiteurs à cause de la pandémie.
Selon Statistique Canada, en mai 2020, le nombre de Canadiens revenant des États-Unis a diminué de 95 % par rapport à l’année précédente. De plus, seulement 2 500 Américains sont arrivés en voiture au Québec en mai dernier contre 119 300 un an plus tôt, infligeant une plaie profonde à l’économie des deux pays.
L’augmentation du trafic aérien offre toutefois une lueur d’espoir. Vincent Gauthier-Doré, Premier directeur des ventes aux États-Unis pour Air Canada, confirme que les vols en partance de Montréal et Toronto vers Fort Lauderdale, sont ajoutés régulièrement depuis quelques semaines. Même chose vers d’autres destinations américaines. On note aussi une plus grande disponibilité des vols nationaux.

Canada : consignes
Les Canadiens qui demeurent en Floride peuvent, selon la cause, retourner au Canada. « Toutes les personnes ayant une citoyenneté canadienne peuvent entrer au Canada en tout temps, à condition d’observer une quarantaine obligatoire pendant 14 jours » précise Susan Harper, Consule générale du Canada à Miami, lors d’une entrevue Skype avec Le Soleil de la Floride le 16 juin dernier.
« Aussi, nous recommandons fortement de lire les consignes sur la quarantaine à partir du lien suivant :
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/derniers-conseils-sante-voyageurs.html » stipule madame Harper. La non-conformité peut encourir une amende maximale d’un million de dollars canadiens ou un emprisonnement de trois ans, ou les deux !
L’abstention de l’auto-isolement est réservée aux chauffeurs de camion, aux membres d’équipages d’avions et de bateaux commerciaux et aux travailleurs la santé. Madame Harper précise que les échanges commerciaux, selon l’ACEUM (L’Accord Canada–États-Unis–Mexique), se poursuivent sans rupture.

Bien que confinés au télétravail, les membres de l’équipe consulaire à Miami sont toujours disponibles pour répondre aux besoins des Canadiens. Vous pouvez les joindre en tout temps et prendre rendez-vous.

États-Unis : consignes
Les Canadiens, autorisés à voyager aux États-Unis, ne sont pas obligés à une quarantaine comme c’est le cas au Canada. Ils sont cependant invités à suivre des règles sanitaires strictes et une distanciation sociale précise.

À noter que ces lois varient selon l’État visité. Les gens peuvent toujours consulter le site Web suivant : https://help.cbp.gov/s/article/Article-1596?language=en_US
Bien que les spéculations coulent à flot, on ne peut pour le moment qu’espérer un retour à la normale afin que les snowbirds puissent revenir en Floride. Mais depuis quelques semaines, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 dans l’État est alarmant.

Suivez l’évolution de la situation quotidiennement sur le Facebook du Soleil de la Floride.