CHANGEMENT D’HABITUDES SOCIÉTÉ MODIFIÉE
West Palm Beach, Florida, USA downtown skyline on the waterway.

CHANGEMENT D’HABITUDES SOCIÉTÉ MODIFIÉE


Par Sandra Belzile

À la suite de la pandémie, un vent de panique s’est installé et une ère de changement s’est initiée dans le monde entier. Au pays, la tension a davantage grimpé depuis la déclaration de l’état d’urgence national le vendredi 13 mars et deux jour après, de l’annulation de tout rassemblement public pour une durée minimale de huit semaines.
Plus rien ne sera jamais pareil.

Les répercussions du COVID-19 sont importantes à tous les niveaux et nous forcent à changer nos habitudes, affectant le plan sociétal.
Si le sentiment de liberté est mis à fleur de peau pour certains, le danger imminent inquiète la population et encourage à respecter les ordres déclarés par les autorités.

Distanciation sociale
Puisqu’il faut garder nos distances, oublier la bière entre amis, les soupers de famille et les soirées au cinoche, que fait-on confiné à la maison ?
En ce temps d’isolement, le moral et l’humeur peuvent être affectés… alors il importe d’être en contact avec sa famille, ses amis et ses collègues de travail en les voyant par Skype, Messenger, WhatsApp ou FaceTime. Demeurer connecté aux autres par téléphone est aussi crucial ! « Ce sont des moyens très importants de se protéger contre une partie de cette solitude et de cette tristesse qui peuvent se manifester », a déclaré Andrea Graham, professeure adjointe en sciences sociales médicales à la Northwestern University Feinberg School of Medicine. À son avis, il est difficile de vivre dans un moment empreint d’incertitudes.
Gardons donc nos distances, sans toutefois nous couper des autres !

Bonnes habitudes
Graham croit aussi qu’il peut être difficile de gérer le fait de devoir éliminer ses activités normales. C’est pourquoi de bonnes habitudes de vie sont à adopter ! Dormir suffisamment, s’alimenter sainement et faire de l’exercice sont des pratiques importantes. Votre cours de yoga vous manque ? Faites-le en ligne.
YouTube offre une panoplie de cours de danse, yoga, tai chi, Pilates, etc. Si vous pouvez sortir de la maison, marcher, courir ou faire du vélo sont des activités extérieures bénéfiques, mais évitez les situations à risque et maintenez une distance de six pieds avec autrui.

L’exercice stimule non seulement les fonctions immunitaires du corps, mais il aide également à réduire l’inflammation et à produire des bienfaits au niveau mental et émotif.

Routine
La routine, c’est important ! Graham a déclaré : « Le maintien d’un certain type d’horaire peut impacter notre humeur de manière positive ». Rien de mieux que de respecter son horaire de lever et de coucher, ses habitudes d’hygiène personnelle, le temps alloué à une activité physique, les heures de repas, etc.
Dans vos temps libres, pourquoi ne pas lire le livre que vous souhaitiez depuis longtemps, revoir un film que vous aimez tant, repeindre un mur de l’appartement, entreprendre le projet de maison que vous aviez repoussé ou encore vous adonner à une activité de création ou de rangement dont vous n’avez jamais le temps ? Il s’agit aussi d’un bon moment pour faire le ménage du printemps !

Équilibre
En cette période, il importe de se tenir informé de la pandémie, mais il faut éviter d’alimenter l’anxiété avec un surplus d’informations. Si vous êtes anxieux, Graham dit de mettre une pause sur l’actualité et de « pratiquer des activités de relaxation ». Méditez, écoutez de la musique, portez attention à ce que vous ressentez et faites ce que vous aimez !

La conscience sociale est aussi de mise en ce temps de crise, où un sens des responsabilités s’impose face à comment nous fonctionnons et nous nous comportons en société.