LA FLORIDE MODIFIE LENTEMENT SES LOIS SUR LA MARIJUANA

LA FLORIDE MODIFIE LENTEMENT SES LOIS SUR LA MARIJUANA


Par Louis S. St. Laurent
En 2017, la marijuana médicale est devenue légale lorsque le gouverneur Rick Scott avait signé le projet de loi sénatorial 8A. Cette loi a permis l’utilisation du cannabis médical pour les patients qualifiés, souffrant de diverses maladies, y compris des douleurs chroniques non malignes. La marijuana ne pouvait être achetée que dans un dispensaire de Floride, connu sous le nom de Medical Marijuana Treatment Center, et les frais d’inscription en tant que patient de marijuana médicale s’élevaient à 75 $.
Les patients éligibles au cannabis médical sont désormais autorisés à recevoir jusqu’à 2,5 onces de feuilles de cannabis tous les 35 jours. Ils ne peuvent posséder plus de quatre onces en tout temps. Les patients de moins de 18 ans doivent être atteints d’une maladie en phase terminale et recevoir l’approbation supplémentaire d’un pédiatre pour recevoir de la marijuana à fumer.
La marijuana récréative demeure toujours illégale en Floride.  La possession ou la vente de 20 grammes ou moins de cannabis est une infraction criminelle avec une peine pouvant aller jusqu’à un an de prison et une amende maximale de 1 000 $.
Puisque la possession ou la vente de plus de 20 grammes de marijuana est toujours un crime, un individu coupable d’avoir en sa possession de moins de 25 livres de marijuana, ou 25 plants,  entraîne une peine de cinq ans de prison et une amende de 5 000 $.
Certaines juridictions de Floride ont décidé de ne pas pénaliser la possession de petites quantités de marijuana. Par exemple, le comté de Miami-Dade a adopté une résolution autorisant les agents de police à émettre une contravention au niveau civil avec une amende de 100 $ au lieu d’un délit pour possession de 20 grammes de marijuana ou moins. Fondamentalement, il en va de même pour un stationnement ou une autre infraction à la circulation. Des ordonnances similaires de comté ont été adoptées à Key West, à Orlando et dans d’autres comtés de Floride.
Alors que de nombreux États ont légalisé la marijuana médicale et récréative, elle reste toujours illégale en vertu de la loi fédérale.
Cependant, un amendement du Congrès américain, connu sous le nom de l’amendement Rohrabacher-Farr, interdit au ministère de la Justice d’utiliser des fonds pour appliquer les lois fédérales sur la marijuana dans les États qui ont légalisé la marijuana médicale.
Bien que certains sondages montrent que 64 % des électeurs de Floride soutiennent la légalisation de la marijuana récréative, un vote de tous les électeurs de l’État est requis. Cette année, il aurait fallu la signature de 766 200 électeurs pour ins-crire l’amendement proposé au scrutin de 2020. Ces signatures devaient être vérifiées avant le 1er février dernier pour que la proposition soit apposée sur le bulletin de vote du 17 mars 2020. Le délai n’a pu être respecté bien que 700 000 signatures aient été collectées. La Floride n’a eu le temps de vérifier que 295 072 signatures avant la date limite.