LES LOIS SUR LE CONTRÔLE DES ARMES À FEU EN FLORIDE


Par Louis S. St. Laurent

Les actions prises par la lĂ©gislature en Floride peuvent affecter le tourisme. Plus de 3,5 millions de Canadiens visitent la Floride chaque annĂ©e et ils viennent d’un pays oĂą les armes Ă  feu ne constituent pas une menace pour la vie au quotidien.

Pour posséder une arme à feu au Canada, les résidents doivent suivre un cours de sécurité, réussir un test écrit et un examen pratique. Le permis expire au bout de cinq ans.

Les résidents doivent enregistrer leurs armes à feu à autorisation restreinte, telles que les armes de poing et les armes automatiques, auprès du Programme canadien des armes à feu de la GRC. Le Canada exige une vérification des antécédents axée sur la santé mentale et la dépendance. Les agents sont tenus d’informer le/la conjoint(e) ou la famille du demandeur avant d’émettre le permis.

Cependant, en Floride, les lobbyistes politiques à Tallahassee ont une forte influence sur l’adoption de lois favorables aux intérêts de groupes particuliers, tels que la National Rifle Association (NRA). Dans certains cas, ces lobbyistes supportent des lois qui sont opposées par une grande majorité des résidents.

Les plus rĂ©cents sondages au pays indiquent que plus de 65 % des AmĂ©ricains souhaitent un contrĂ´le plus sĂ©vère des armes Ă  feu et mĂŞme que 53 % des rĂ©publicains sont Ă©galement favorables Ă  des lois plus strictes. Il y a trois ans, après la fusillade massive dans une discothèque Ă  Orlando, seulement 37 % des rĂ©publicains souhaitaient des lois plus rigoureuses concernant les armes Ă  feu. En 2018, l’ancien gouverneur de Floride, Rick Scott, avait ajoutĂ© diverses limites  Ă  la loi, haussant l’âge minimum de 18 Ă  21 ans pour l’achat d’une arme Ă  feu et exigeant un dĂ©lai d’attente de trois jours.

La loi bipartite a été nommée à la suite du massacre à Marjory Stoneman Douglas, à Parkland, commis par Nikolas Cruz à son ancienne école secondaire. La loi impose de nouvelles restrictions pour l’achat d’armes à feu et la possession de bump stocks, augmente le budget pour les policiers en milieu scolaire et celui des services de santé mentale. Cette loi élargit le pouvoir des forces de l’ordre en matière de saisie d’armes et permet à certains membres du personnel de porter une arme à feu dans les écoles.

La NRA s’était opposée à cette loi et c’est l’une des rares fois où elle a perdu un vote législatif en Floride. En fait, il s’agit du plus grand nombre de mesures de contrôle sur les armes à feu adopté par l’État depuis des décennies. C’était aussi la première fois que l’ancien gouverneur, Rick Scott, gradé A+ par la NRA, a refusé de se laisser influencer par celle-ci. Il est très important que la Floride continue d’imposer des restrictions sur l’achat d’armes à feu et qu’elle interdise complètement la possession d’armes automatiques.

Celles-ci sont destinées à l’usage militaire et non pour les civils. Les acheteurs d’armes à feu, y compris ceux sur le marché privé, devraient être soumis à une enquête sur les antécédents.