LE RAIN BARREL VILLAGE

LE RAIN BARREL VILLAGE


Par Gerard Charpentier

Pour les visiteurs des Keys en provenance du nord de la Floride et/ou de Miami par la I-95 ou la I-75 qui abou-tissent dans la US-1, et finalement à Key Largo, il leur faudra encore traverser  la petite île Tavernier pour se retrouver dans Islamorada, dont le nom vient du fait qu’on y trouve, suivant les saisons, de nombreuses fleurs de couleur violette, c’est-à-dire morada en espagnol (voir le texte sur le site du Soleil de la Floride).

 

Rain Barrel Village, ce très original petit village regroupant dix artistes se trouve au tout début de Plantation Key, la première des cinq îles qui constituent l’Islamorada. Situé sur le côté ouest de la US1, il n’est pas possible de le manquer car depuis plus de 25 ans, un homard géant faisant plus de trois fois la taille d’une voiture fami-liale est là pour saluer amicalement les visiteurs.

Pour la petite histoire, notons que le village créé dans le début des années 80 par Carol Cutshall tient son nom des réservoirs constitués autrefois par des barils en bois utilisés pour collecter et stocker les eaux de ruissellement (Rain Barrel), s’écoulant principalement des toits de chaque maison et bâtiment. À l’origine il s’en trouvait un de 5 000 gallons pour les besoins de la propriété connue sous le nom de Cypress Barn Building.

 

Les visiteurs entrent dans le village par la Main Gallery qui tout en présentant de nombreux objets d’art et d’artisanat américains joue le rôle de centre d’accueil et d’informations. Une fois dans le jardin à la végétation tropicale, on peut y rencontrer les artistes, les voir travailler et découvrir leurs créations.

Citons en exemple Dwayne & Cindy King, deux artistes résidents qui sont parmi les premiers à avoir suivi la fondatrice du village. Cindy King a d’abord travaillé dans ce qui est aujourd’hui la Main Gallery puis s’est installée avec son mari dans la Rain Barrel Sculpture Gallery située au fond du jardin où elle expose ses œuvres d’art en argile et ses sculptures en bronze.

Dwayne quant à lui est un créateur de bijoux en or 14 carats qu’il expose dans la King’s Treasure jewelry, à coté de pièces de monnaie et d’artefacts de valeur découverts par son père dans les années 1970, dans une épave située dans les Upper Keys.

 

Citons également, en partant de l’entrée, *Ameri-caribbean Stained Glass, *Joan Purcell Gallery, *Spectrum Studio of Glass, *Nathan P. Hall Art Gallery *Dan Lawler Art Gallery, *Jefferson Clay Creations.

 

Le village est situé au 86700 Overseas Hwy. (Mile Marker 86.7) Plantation Key / Islamorada, FL. Il est ouvert tous les jours de 9 à 17 heures.

Tél : 305-852-3084.

 

SOURCES : Pour plus informations, consultez également les sites suivants : www.keysdirectory.com/rainbarrel/ – www.visitflorida.com – www.wikipedia.com qui ont permis de documenté cet article.