LA DÉFAITE DU PRÉSIDENT TRUMP AIDERA  LE TOURISME EN FLORIDE
Romantic walk on the beach

LA DÉFAITE DU PRÉSIDENT TRUMP AIDERA LE TOURISME EN FLORIDE


Par Louis S. St. Laurent

Le président Donald Trump se soucie-t-il de quelqu’un d’autre que de lui-même ? La réponse semble être NON !

En Floride, le tourisme en provenance du Canada, des pays étrangers et des autres États, ne sera pas de retour dans le Sunshine State tant que la propagation de la COVID-19 ne sera pas sous contrôle. L’élection de Joe Biden à la présidence aidera à contrôler cette propagation du virus en Floride et dans d’autres États. C’était un facteur important dans l’élection présidentielle de cette année.
À la fin du mois d’octobre dernier, le président Donald Trump a organisé plusieurs rassemblements politiques en Floride auxquels des milliers de personnes ont assisté sans aucun masque, distanciation physique ni aucune autre précaution contre la COVID-19. Il a même organisé un de ces rassemblements dans The Villages, une communauté de retraités située au centre de la Floride. Quelques semaines après ce rassemblement avec Trump, il y eut une forte augmentation du nombre de cas de virus dans The Villages. Même le président sait que le virus est plus dangereux pour les personnes âgées telles que les retraités de cette communauté.
Lorsque le président Trump a contracté le virus, il a été traité par de nombreux médecins élites de l’hôpital militaire (Walter Reid Hospital) et il a reçu les meilleurs traitements et médicaments disponibles au monde. Il a récupéré rapidement et vous feriez de même si vous aviez plus de 20 médecins qui s’occupent de vous 24 heures sur 24 dans une suite présidentielle de l’hôpital.
Même après sa défaite politique pour sa réélection, le président Trump encourage toujours ses partisans à se rassembler dans les rues de nos villes sans aucune précaution contre le virus, dont le port du masque. Bien que 30 agents des services secrets aient attrapé le virus, le président Trump a parcouru les rues de Washington D.C. il y a quelques semaines pour encourager des manifestations publiques contre les résultats des élections.
Le personnel de Trump participant à la soirée électorale à la Maison Blanche, dont son conseiller de campagne électorale, Corey Lewandowski, et le chef de cabinet du Comité national républicain Richard Walters, ont testé positifs pour le virus.
Le président élu Joe Biden a remporté 306 votes des grands électeurs (seulement 270 sont nécessaires pour l’élection) et il a obtenu six millions de voix de plus que le président Trump.

En date du 23 novembre, plus de 256 800 personnes sont décédées aux États-Unis à cause du virus et une forte augmentation des nouveaux cas a dépassé en moyenne le nombre de 100 000 par jour au pays. Le président Trump refuse toujours d’encourager le port du masque et de suivre les recommandations des experts médicaux, y compris ceux qui travaillent dans son administration.
Quiconque, dans l’administration du président Trump, n’est pas d’accord avec lui est congédié ou forcé de prendre sa retraite. Cela inclut ceux qui servent dans l’armée, les forces de l’ordre, la sécurité nationale et d’autres agences fédérales.

——-

THE DEFEAT OF PRESIDENT TRUMP WILL HELP FLORIDA TOURISM

Does President Donald Trump care about anyone except himself? The answer appears to be NO!

Florida tourism from Canada and other foreign countries and states will not fully return to Florida until the spread of the COVID-19 is under control. The election of Joe Biden as president will bring help in controlling the spread of the virus in Florida and other states. This was an important issue in this year’s presidential election.
In late October of this year, President Donald Trump held several political rallies in Florida where thousands attended without any face masks or social distancing or any other precautions against the COVID-19. He even held one of his Florida rallies in The Villages, a retirement community in the central part of Florida. Weeks after this Trump rally, there was a large increase in the number of cases of the virus in The Villages. Even the President knows that the virus is more dangerous to older individuals such as retirees at that community.
When President Trump had the virus, he was treated by numerous qualified doctors at a military hospital (Walter Reid Hospital) and was able to receive the best treatment and medication available in the world. He recovered quickly but you would also if you had over 20 medical doctors taking care of you around the clock in a presidential suite at the hospital.
Even after his political defeat for reelection, President Trump is still encouraging his supporters to rally in the streets of our cities without any precaution against the virus, including the wearing face masks. Although 30 secret service agents have caught the virus, President Trump drove around the streets of Washington D.C. a few weeks ago to encourage public demonstrations against the election results.

Even Trump’s own staff attending election night party at the white House, including campaign adviser, Corey Lewandowski, and Republican National Committee chief of staff Richard Walters, have tested positive for the virus.
President-Elect Joe Biden won 306 Electoral votes (only 270 are needed for election) and 6 million more votes than President Trump received.
on november 23 rd there were over 256,800 people who died in the US because of the virus and a large increase in new cases averaging over 100,000 per day in the country. Still President Trump refuses to encourage the wearing of face masks and to follow the recommendations of the medical experts including those working in his administration.
Anyone, in the administration of President Trump, who disagrees with him is fired or forced to retire. That includes those serving in the military, law enforcement, national security, and other federal agencies.