L’APPROBATION DU GOUVERNEUR RON DESANTIS BAT CELLE DE TOUS LES AUTRES DEPUIS LES DIX DERNIÈRES ANNÉES


Par Louis S. St. Laurent

Depuis le début de ses fonctions, le gouverneur Ron DeSantis a pris de nombreuses décisions qu’un gouverneur républicain n’aurait normalement pas prises, et ce, dans le but de protéger la population et l’industrie du tourisme.

Bien qu’il y ait plus de démocrates que de républicains inscrits en Floride, un récent sondage a démontré que les électeurs de cet État approuvent le travail que fait DeSantis en tant que gouverneur de 59 à 17 %. Les démocrates l’approuvent également de 42 à 28 %.

Il ne faut pas oublier que Ron DeSantis a remporté la course au gouverneur en 2018 avec seulement moins de 32 000 voix de suffrage de plus que l’ancien maire de Tallahassee, Andrew Gillum. C’était probablement l’une des plus petites marges de victoire depuis des décennies et plus de huit millions de personnes avaient voté lors du scrutin au poste de gouverneur en 2018.

L’un de ses principaux dossiers est bon pour le tourisme et concerne la protection de l’environnement, en particulier le parc national des Everglades, et une attraction pour les touristes du monde entier, particulièrement ceux en provenance du Canada. Un autre résultat du sondage a révélé que les électeurs de la Floride étaient à 67 % « très satisfaits » ou « plutôt satisfaits » de la direction prise par l’État, sous la direction du gouverneur DeSantis.

Le sondage a également révélé que 61 % des électeurs soutenaient la proposition de DeSantis d’interdire les « villes-sanctuaires » en demandant aux forces de l’ordre locales de collaborer avec les autorités fédérales de l’immigration.

En 2019, il y avait 4 974 829 électeurs démocrates, 4 722 404 électeurs républicains et 3 595 341 électeurs non affiliés à un parti en Floride.

Il y a plusieurs années, les électeurs de l’État ont approuvé l’utilisation de la marijuana à des fins médicales par un amendement constitutionnel adopté par plus de 60 % des électeurs. Cependant, la législature de Floride, contrôlée par les républicains, a par la suite tenté de limiter la façon dont la marijuana médicale pouvait être utilisée en empêchant la possibilité de l’inhaler.

Lorsqu’il a pris ses fonctions de gouverneur, Ron DeSantis a déclaré qu’il demanderait à la législature, contrôlée par les républicains, de modifier la loi qu’ils avaient précédemment adoptée contre l’inhalation de la marijuana médicale lors de la réunion du parlement en mars 2019. Il a ajouté que les électeurs n’avaient pas inscrit une telle restriction dans l’amendement constitutionnel qu’ils avaient voté.

La semaine dernière, la législature républicaine a adopté la loi demandée par le gouverneur DeSantis par une écrasante majorité au Sénat et de la Chambre des représentants de la Floride. Le gouverneur a également révoqué l’incompétence de plusieurs fonctionnaires, dont le shérif du comté de Broward, protégeant ainsi le public, notamment le grand nombre de touristes qui se rendent dans cette région de la Floride. Le gouverneur doit être félicité d’avoir d’abord pensé au bien de la Floride au lieu de la politique des partis.