LES CANADIENS NE PEUVENT PASSER  PLUS DE SIX MOIS EN FLORIDE
West Palm Beach, Florida, USA downtown skyline on the waterway.

LES CANADIENS NE PEUVENT PASSER PLUS DE SIX MOIS EN FLORIDE


Par Louis S. St. Laurent

La frontière canado-américaine est fermée aux voyages non essentiels depuis près d’un an. Au cours des premiers jours de son mandat, le président Joe Biden a signé un décret ordonnant que les États-Unis collaborent avec le gouvernement canadien au développement d’un plan de mesures de santé et de sécurité permettant de rouvrir la frontière. Pour l’instant, la restriction aux postes frontaliers terrestres restera en place au moins jusqu’au 21 février.

Les Canadiens qui passent l’hiver en Floride ont probablement entendu parler d’un projet de loi au Congrès qui prolongerait leur séjour aux États-Unis jusqu’à huit mois. Il s’agit d’une pure spéculation car cette proposition a été présentée au Congrès, sans succès, depuis plusieurs années. Cette nouvelle législation, appelée Loi sur les Snowbirds canadiens, est loin d’être adoptée par le Congrès pour avantager le tourisme canadien en 2021 ou même en 2022.

Les sénateurs républicains Marco Rubio et Rick Scott, ainsi que le représentant démocrate Ted Deutch à la Chambre des congrès, parrainent la législation. Les Canadiens sont les principaux visiteurs internationaux de la Floride. Plus de 3,5 millions de Canadiens ont visité le Sunshine State en 2018, dépensant environ 6,5 milliards de dollars, selon les responsables du tourisme.

Dans le comté de Broward, la région de Fort Lauderdale est le principal marché pour les visiteurs canadiens âgés de plus de 55 ans, selon une enquête menée par Nielsen. 

La Canadian Snowbird Association estime qu’au moins 350 000 Canadiens passent de trois à six mois en Floride, tandis que 100 000 autres y passent de un à trois mois. Selon les estimations, environ huit snowbirds sur dix possèdent une propriété.

Si elle est adoptée, la loi permettrait aux Canadiens de plus de 50 ans, qui possèdent ou louent une résidence aux États-Unis, de rester deux mois de plus. En vertu de la loi actuelle, les Canadiens qui restent aux États-Unis pendant plus de six mois sont tenus de payer des impôts fédéraux américains sur leur revenu, quel que soit le pays dans lequel ils ont été rémunérés. Ce serait formidable pour l’économie de la Floride, mais la loi proposée a besoin de plus que seulement le soutien du Congrès de Floride.

Un autre problème pour les snowbirds serait le risque de perdre leur assurance maladie du gouvernement canadien s’ils restent aux États-Unis plus de six mois.

——–

 

 CANADIANS CANNOT SPEND MORE THAN 6 MONTHS IN FLORIDA

The U.S.-Canada border has been closed for nearly a year for non-essential travel. In just the first few days in office, President Joe Biden signed an executive order directing the U.S. to collaborate with the Canadian government to develop a health and safety measure to reopen the borders. For now the border restriction will remain in place until at least February 21st.

Those Canadians who spend their winter in Florida have probably heard that there is an act in congress that would extend their stay in the US up to 8 months. This is pure speculation as the proposed bill in congress to allow this has been introduced unsuccessfully in the past for many years. The new legislation, called the Canadian Snowbirds Act is far from getting passed by Congress to affect Canadian tourism in 2021 or even 2022. 

Republican U.S. Sens. Marco Rubio and Rick Scott, along with Democratic Congressman Ted Deutch, are sponsoring the legislation. Canadians are Florida’s top international visitors. More than 3.5 million Canadians visited the Sunshine State in 2018, spending an estimated $6.5 billion, according to tourism officials.

Broward County: Fort Lauderdale area is the top market for Canadian visitors who are older than 55, according to a survey conducted by Nielsen.

The Canadian Snowbird Association estimates that at least 350,000 Canadians spend three to six months in Florida, while another 100,000 spend between one to three months in the state. About eight in 10 snowbirds own a property, according to the estimates.

If passed into law, the legislation would allow Canadians over the age of 50 who own or rent a residence in the U.S. to stay two months longer. Under existing law, Canadians who stay in the United States for more than six months are required to pay U.S. federal income taxes on their income, regardless of what country it’s earned in. It would be great for Florida’s economy but the proposed law needs more than just Florida congressional support.

Another issue is that if Canadian snowbirds stay in the United States longer than six months, they are at risk of losing their Canadian government health insurance.