QUAND LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS ONT-ILS VRAIMENT  OBTENU LES PREMIERS CAS DE CORONAVIRUS ?

QUAND LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS ONT-ILS VRAIMENT OBTENU LES PREMIERS CAS DE CORONAVIRUS ?


Par Louis S. St. Laurent

Officiellement, au Canada, le premier cas de coronavirus a été découvert le 25 janvier 2020 à Toronto. C’est un homme dans la cinquantaine qui arrivait de Wuhan en Chine, le centre de l’épidémie du virus. L’homme a présenté le premier cas du nouveau coronavirus au Canada. Il a été hospitalisé. Le deuxième cas était son épouse, le 26 janvier, et la femme a été maintenue en isolement à la maison. Dans la province de Québec, le premier cas a été signalé un mois plus tard, le 27 février 2020, lorsqu’une femme de la région de Montréal, récemment rentrée d’Iran, avait attrapé le virus.
Le gouvernement chinois n’a jamais été honnête sur le début de propagation du virus ni sur le nombre réel de personnes affectées et d’individus décédés de la COVID-19 en Chine. Ils n’ont jamais informé d’autres pays de l’existence du virus lorsqu’il a commencé en Chine et aujourd’hui, les États-Unis et le Canada ont vu leur économie et leur industrie touristique fermées.
De nombreuses questions sont restées sans réponse, comme pourquoi les visiteurs chinois à Toronto portaient des masques faciaux dans les casinos dès septembre ou octobre 2019. Il y avait des Canadiens qui étaient malades avec les mêmes symptômes du virus en septembre ou octobre 2019 après avoir fréquenté les mêmes casinos de Toronto. Jusqu’à ce que ces personnes, qui se sont rétablies, soient testées, nous ne pourrons jamais savoir quand le virus a commencé au Canada ou aux États-Unis.
De plus, pourquoi les étudiants chinois portaient-ils des masques dans les universités canadiennes en septembre ou octobre 2019 ? Les Chinois envoient leurs étudiants dans les meilleures universités du monde, y compris au Canada et aux États-Unis. En 2019, il y avait environ 150 000 étudiants chinois au Canada, alors qu’en 2004, il n’y en avait que 40 000. De 2004 à 2015, la plupart des étudiants chinois choisissaient l’Ontario (45 %) et la Colombie-Britannique (35 %) comme provinces de destination et seulement 3,8 % allaient au Québec.
La bonne nouvelle, c’est que le nombre de nouveaux cas de virus et de décès diminuait en date du 18 mai 2020. Mais les deux pays devront cesser à l’avenir de compter sur la Chine pour fournir leur équipement médical et de protection contre les virus. Récemment, le Canada a rejeté un million de masques en provenance de la Chine pour les travailleurs de la santé car ils étaient inférieurs aux normes recommandées.
La Chine ne révélera pas le nombre réel des individus touchés par le virus ni celui des personnes décédées en raison de la COVID-19.

La presse dans les deux pays devra faire un meilleur travail pour découvrir la vérité sur l’existence du virus, y compris pourquoi les touristes et les étudiants chinois portaient des masques dans la région de Toronto en septembre ou octobre 2019 alors que l’existence du coronavirus était inconnue au Canada et aux États-Unis.

WHEN DID CANADA AND THE UNITED STATES REALLY
GET THE FIRST VIRUS CASES?

Officially, in Canada, the first case of the coronavirus was January 25, 2020 in Toronto when a man in his 50s who had arrived in Toronto from Wuhan, China, the center of the virus outbreak, became the first case of the new coronavirus in Canada. He was hospitalized. The second case was his wife on January 26, and the woman was kept in home isolation. In the Province of Quebec, the first reported case was one month later on February 27, 2020, when a woman from the Montreal region, who had recently returned from Iran, was found to have caught the virus. The Chinese government has never been truthful about when the virus started nor the real numbers of those affected and those who have died of the virus in China. They never advised other countries of the existence of the virus when it started in China, and today, the United States and Canada have had their economy and tourist industry closed down.
Many questions remained unanswered such as why Chinese visitors in Toronto were wearing face masks in the Casino as early as September or October of 2019. There were Canadians who because ill with the same symptoms of the virus during September or October of 2019 after they had frequented the same Casinos in Toronto. Until these individuals, who have recovered are tested, we will never be able to know when the virus started in either Canada or in the United States. In addition why were Chinese students wearing face masks in Canadian universities in September or October of 2019? The Chinese send their students to top universities around the world including to Canada and the United States. In 2019 there were approximately 150,000 Chinese students in Canada, while in 2004 there were only 40,000. From 2004 to 2015, most Chinese students chose Ontario (45%) and British Columbia (35%) as their province of destination and only 3.8% chose Quebec. While the good news is that the number of new virus cases and deaths on May 18, 2020 were decreasing, both countries will have to stop relying on China in the future for their virus protective equipment and medical equipment. Recently, Canada rejected 1 million masks from China for health care workers as being below normal standards. China will never reveal the true figures of those affected by the virus nor the number who have died in china of the virus.
The press in both countries will have to do a better job of discovering the truth about the existence of the virus including why were Chinese tourists and students wearing face masks in the Toronto area in September or October of 2019 when the existence of the virus was unknown in Canada or the United States.