Brèves
Tropical palm trees on the beach, at sunset with pastel colors

Brèves


Par Denise Dumont

JOY COOPER RETOURNE AU POSTE DE MAIRESSE D’HALLANDALE BEACH
Joy Cooper a officiellement réintégré son poste de mairesse de la ville d’Hallandale Beach après avoir été innocentée de six chefs d’accusation de corruption le 26 novembre dernier. La ville a reçu le décret du bureau du gouverneur DeSantis, autorisant son retour au travail. La Charte de la ville prévoit que, dans une telle situation, la mairesse Cooper est en droit de poursuivre son mandat d’une durée de quatre ans. Il se terminera en novembre 2020. L’ancien gouverneur, Rick Scott, avait suspendu Cooper de ses fonctions en janvier 2018 à la suite de son inculpation dans le cadre d’une opération d’infiltration du FBI. Joy Cooper était faussement accusée d’avoir sollicité et accepté 5 000 dollars de contributions illégales pour sa campagne électorale.

RECORDS DE MARÉE HAUTE
Les rues des villes et villages, situés en bordure de la côte Atlantique floridienne, sont inondées presqu’à tout coup lorsque qu’il y a pleine lune. Son attraction provoque des marées plus élevées et lorsque les vents soufflent en même temps, c’est encore pire ! En novembre 2019, au moins dix records de marée haute ont été établis à Virginia Key, près de Miami. C’est ce que révèle Brian McNoldy, associé principal au département de recherche à la Rosenstiel School of Marine de l’Université de Miami. Les résidents et visiteurs qui vivent les pieds dans l’eau des jours durant, sont sensibilisés à cette nouvelle norme. Cela suscite la venue d’un nouveau type d’industrie ; celui des barrières hydrofuges qui préviennent l’infiltration de l’eau salée dans les structures, les maisons et les commerces construits en bordure de la mer.
Le phénomène existe sur toute la Côte Atlantique et une de ces entreprises, qui a vu le jour au New Jersey à la suite de l’ouragan Sandy, affirme que ses ventes ont augmenté de 70 % depuis 2018. Cette expansion rapide l’a obligée de contractualiser trois nouvelles sociétés d’ingénierie et un agrandissement de l’espace de 4 800 à 23 000 pieds carrés. Les nouveaux records de haute marée forcent à user d’ingéniosité afin de prévenir les inondations au cours du prochain quart de siècle.

DES CONCERTS À L’ÉNERGIE SOLAIRE
La compagnie d’électricité Florida Power & Light (FPL) installera plus de 500 panneaux solaires au populaire BayFront Park à Miami afin de fournir l’énergie nécessaire à la production de spectacles extérieurs.
L’installation servira également de centre de recherche pour tester un nouveau type de technologie solaire pouvant produire de l’énergie des deux côtés du panneau. En plus de faire vibrer les caisses de son de l’orchestre, la réserve énergétique produira la lumière de scène et des arbres solaires seront plantés dans tout le parc. FPL s’est associée à Bayfront Trust Management et à la ville de Miami pour apporter plus d’énergie solaire à la communauté.

TRAFIC HUMAIN GARDEZ L’ŒIL OUVERT+
Notre région de Floride s’avère un centre idéal pour le trafic humain à des fins d’esclavage sexuel. Superbement cosmopolite, Miami est le point d’entrée parfait pour ces jeunes adolescents et adolescentes à qui on a promis le rêve américain : un visa, du travail et une vie sensationnelle. Les trafiqueurs savent pertinemment qu’il est impossible de distinguer ces jeunes gens exploités à travers les millions de visiteurs originaires des quatre coins du monde. La semaine dernière, trois résidents de la région ont fait face à des accusations fédérales liées à leur présumée implication dans une organisation de trafic sexuel. Les forces de l’ordre ont saisi un site web qui aurait facilité les transac-tions. Ce sont des agents spéciaux du Homeland Security Investigations (HSI) qui ont fait l’annonce. William D. Foster, 48 ans, de Delray Beach, Ashleigh Holloway, 36 ans, de Fort Lauderdale, et Hannah Chan, 30 ans, de Delray Beach, ont été inculpés. Les agents de l’ordre font appel à la population pour signaler des cas présumés de traite d’êtres humains ou pour offrir des ressources aux victimes.
Contactez le 1-888-373-7888 ; textez « BeFree » (233733), ou chattez en direct sur HumanTraffickingHotline.org
Les lignes sont disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an dans plus de 200 langues.
www.humantraffickinghotline.org www.justice.gov/humantrafficking