Brèves
Woman feet in swimming pool on a hot summer day

Brèves


Par Denise Dumont

44 LIVRES DE COCAINE
Un couple, qui espérait être high pour souhaiter la bienvenue à la nouvelle année a plutôt la mine basse cette semaine.
Les agents des douanes et de la protection des frontières des États-Unis ont saisi 44 livres de cocaïne dans les valises deux passagers en attente d’un départ à l’aéroport international de Porto Rico. Selon les autorités, le vol était en partance pour Orlando.
Un chien entraîné pour le dépistage de stupéfiants a alerté son maître que deux bagages, appartenant à deux passagers différents, semblaient émettre des odeurs de cocaïne. Les autorités ont inspecté un bagage et trouvé six briques de poudre blanche alors que le second en contenait deux fois plus !

La valeur de la marchandise est estimée à 500 000 $. Des agents spéciaux de l’immigration et des douanes américaines ont saisi la cargaison illégale et arrêté les deux voyageurs en question.

Roberto Vaquero, directeur adjoint des opérations pour la sécurité des frontières américaines, a déclaré dans un communiqué de presse que la capacité exceptionnelle des agents à collaborer avec les forces de l’ordre locales, ainsi que l’utilisation de tous les outils disponibles, ont permis de détecter et d’empêcher les stupéfiants d’entrer dans les communautés flori-diennes.

ÉTUDIER LA MER DEPUIS L’ESPACE
Les agences spatiales américaines et européennes se préparent à lancer une mission d’une durée de 10 ans, visant à mesurer la montée des eaux.
Jamais auparavant une étude d’une telle envergure, avec comme objectif l’élévation du niveau de la mer, avait été mise en place. Les agences internationales prévoient de lancer le premier de deux satellites l’an prochain dans le cadre de la plus longue exploration du genre.

Cette mission opérationnelle d’altimétrie océanique vise à assurer la topographie océanique au cours de la prochaine décennie.

Le Sentinel-6A transportera un altimètre radar pour fournir des observations précises de la hauteur du niveau de la mer à l’échelle mondiale.

Ces informations sont essentielles car les océans sont un indicateur clé du changement climatique global. Il est également essentiel pour l’océanographie opérationnelle car cette technologie permettra de cartographier à tous les dix jours, jusqu’à 95 % des océans de la planète, qui sont libres de glace.

Sentinel-6A offrira des informations vitales sur les courants océaniques, la vitesse du vent et hauteur des vagues pour la sécurité maritime.
Les résultats permettront aux gouvernements et aux institutions d’établir une protection efficace pour les régions côtières.

Les données seront précieuses non seulement pour les organisations de secours en cas de catastrophe, mais aussi pour les autorités impliquées dans la planification urbaine, la sécurisation des bâtiments et la mise en service des digues.

Le niveau mondial de la mer s’élève en moyenne de 3,3 millimètres par an en raison du réchauffement climatique et la communauté scientifique craint que la cadence accélère. Cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les pays à zones côtières densément peuplées.

Un deuxième satellite identique, le Sentinel-6B, sera lancé en 2025.

RÈGLEMENT D’ASSURANCE
En septembre 2017, l’ouragan Irma avait généré plus de 11 milliards de dollars de réclamations d’assurance dans tout l’État de Floride. Le gouverneur Ron DeSantis a voué 44 millions de dollars pour aider les gouvernements locaux à acheter des maisons à haut risque d’inondation qui ont été endommagées,
Cette somme peut également être investie dans un programme de l’Agence fédérale de gestion des urgences visant à rendre les infrastructures plus résistantes aux catastrophes futures.

Le comté de Monroe, qui englobe les Keys et le parc national des Everglades, a obtenu 15 millions de dollars, soit plus que n’importe quel autre comté de l’État.