Brèves

Brèves


Par Denise Dumont

LA FORMULE 1 AU HARD ROCK STADIUM

Une entente de principe pour l’organisation d’une course annuelle du Grand Prix de Miami sur le site du Hard Rock Stadium a été signée mardi dernier.

 

À partir de mai 2021, il est possible que les moteurs des bolides de la Formule 1 étourdissent les résidents de la ville de Miami Gardens.

 

L’accord est toutefois en attente d’approbation par la commission du comté de Miami-Dade. Le projet semble pourvoir être présenté lors de la prochaine réunion de la commission, prévue pour le 29 octobre, malgré les objections de certains résidents. La fermeture des rues, le bruit et l’achalandage sont au centre de la dispute.

 

Une piste, construite sur mesure autour du stade, donnerait à la F1 une deuxième course aux États-Unis.

 

Avec un impact annuel estimé à plus de 400 millions de dollars et 35 000 nuitées, le Grand Prix de Formule 1 à Miami deviendrait un autre apport économique important pour le Sud de la Floride.

 

TOUR DE GONDOLE PERTURBÉ

Walt Disney World a perdu un peu de sa magie il y a deux semaines, alors que certains visiteurs se sont retrouvés coincés dans la nouvelle gondole Skyliner.

Les cabines du Skyliner ont pour mission de transporter les visiteurs entre les hôtels et les parcs de Disney. Lors de l’incident, les passagers ont confirmé qu’ils étaient restés suspendus pendant environ trois heures.

 

La ligne défectueuse voyageait entre le Disney’s Caribbean Beach Resort et l’Epcot Center.

 

À noter que chaque télécabine était munie de kits d’urgence dissimulés sous les sièges et contenaient de l’eau et des fournitures de premiers soins. L’évacuation des passagers se faisait deux personnes à la fois et qu’un maximum de dix peut entrer dans chaque télécabine.

 

Disney a toutefois bien géré la situation, compte tenu des circonstances et personne n’a été blessé. Le Skyliner a ouvert ses portes au public le 29 septembre dernier. Il restera fermé jusqu’à ce que les ingénieurs figurent l’origine du problème.

 

Les passagers incommodés ont été récompensés par des billets gratuits pour le parc et des cartes-cadeaux.

 

RACHAT DE PROPRIÉTÉS PAR LE GOUVERNEMENT

Le Corps des ingénieurs de l’armée américaine a déclaré qu’il envisageait de racheter les propriétés de la région de Biscayne Bay.

La décision a été prise dans le cadre d’un plan visant à renforcer les villes et les quartiers contre les inondations et les ondes de tempête causées par les ouragans.

 

Il n’y a pas que la Floride qui vit une telle situation de déplacement de population. Déjà, environ un million de migrants climatiques ont été forcés de déménager à cause d’inondations croissantes et d’autres menaces causées par le changement climatique.

 

Selon l’étude où les chercheurs américains ont compilé les données du FEMA (Federal Emergency Management Agency) réparties sur une période de 30 ans, la Floride est en tête de liste des dommages matériels causés par les inondations.

 

Cette forme de gestion des risques a été  déployée dans 49 États et à date, 43 000 propriétés ont été rachetées par le gouvernement.

 

D’ici 2050, il est prévu que 143 millions de migrants climatiques devront se relocaliser dans leur pays.

 

SAISON DES OURAGANS : 40 JOURS AVANT LA FIN

Le premier décembre prochain marquera la fin de cette saison si redoutée et redoutable. Il ne faut toutefois pas assumer qu’elle a lancé la serviette pour cette année et Le Soleil de la Floride continue de surveiller les Tropiques pour vous.

 

Selon Nick Shay, professeur en science océanographique et chercheur à l’Université de Miami, la force des vents des tempêtes est directement liée à la température de l’eau. Il explique que sur l’Atlantique, les cyclones s’intensifient rapidement lorsqu’ils passent au-dessus d’un courant chaud menant vers le golfe du Mexique. Nous sommes dans une ère de réchauffement global et il faut s’attendre à ce que les forts ouragans se produisent régulièrement.

 

Même si les systèmes cycloniques sont captés par radar des semaines à l’avance, au bout du compte, leur développement demeure rempli d’incertitudes.

Depuis 2016, six ouragans de catégorie 5 (vents d’intensité de 157 mph et plus) ont côtoyé la zone atlantique américaine : Matthew en 2016, Irma et Maria en 2017, Michael en 2018 et cette année, Dorian.  À la fin septembre 2019, Lorenzo a fait trembler l’Irlande sur la côte atlantique nord. Tant d’ouragans d’une telle force, année sur année,  est un record.

 

EVALI, LA MALADIE DU VAPOTAGE

De nouveaux cas de maladie pulmonaire causés par la cigarette électronique sont signalés à chaque jour dans les hôpitaux des États-Unis.

 

Une mystérieuse infection associée au vapotage a rendu malade près de 1 300 personnes et au moins 26 sont décédées, selon les chiffres rapportés la semaine dernière par le CDC (Centers for Disease Control and Prevention).

 

Cette lésion aux poumons, directement liée à l’utilisation des produits de la cigarette électronique, est provisoirement nommée EVALI (E-cigarette Vaping Associated Lung Injury). « L’approche de la saison grippale complique les efforts de diagnostique des cas de l’EVALI » a déclaré la directrice principale du CDC, Anne Schuchat. La nouvelle maladie ressemble étrangement à une pneumonie, ce qui peut confondre les médecins.

 

Une nouvelle directive à l’intention des intervenants en milieu hospitalier a récemment été publiée pour encourager les médecins à évaluer autant les maladies respiratoires typiques, telles que la grippe et l’ÉVALI.

 

FEMMES FATALES

Les touristes masculins solitaires sont priés de faire très attention à deux femmes fatales qui droguent et dévalisent les victimes sensibles aux flatteries.

 

Mercredi dernier, les caméras de sécurité du Seminole Hard Rock Casino ont capté le tandem en action. Une femme blonde a glissé une substance dans le cocktail d’un homme de 69 ans alors que sa complice entretenait une conversation.

 

Le visiteur des Îles Cayman a rapidement senti les effets paralysants de la drogue. Il a été reconduit à son hôtel par les sorcières qui l’ont à ce moment, dévalisé de ses biens.

 

Les voleuses fréquentent les casinos de la région et ciblent les hommes qui affichent fièrement leur bijoux et Rolex.

Les policiers enquêtent.

 

GRANDE PREMIÈRE POUR LA NASA, ET LES FEMMES

Il a fallu attendre à la 61e expédition pour que la NASA ouvre l’écoutille à une marche spatiale effectuée par deux femmes !

 

Les astronautes Christina Koch et Jessica Meir ont mis de la couleur dans les pages des annales de l’Agence, le vendredi 18 octobre dernier, en sortant dans l’espace pour réparer des problèmes liés à l’unité de charge / décharge de la batterie de la station spatiale.

 

Elles devaient initialement s’aventurer hors du vaisseau le 21 octobre, mais la panne électrique a fait devancer de quelques jours l’excursion historique.

 

L’expédition a duré sept heures et 17 minutes et « Mission control » a confirmé que le nouveau panneau régulateur installé fonctionne parfaitement.

 

C’était la huitième sortie à l’extérieur de la station cette année. Sommes toutes, 221 marches dans l’espace, totalisant 57 jours, 20 heures et 29 minutes, ont eu lieu relativement à la maintenance extérieure de la station spatiale.

 

Félicitations au tandem féminin ! À noter que chacune d’elles avait déjà passé plusieurs heures dans l’espace accompagnée d’un confrère astronaute.