Brèves

Brèves


Par Denise Dumont

CHIENS DÉTECTEURS DE…COVID

Des dizaines d’employés de l’aéroport international de Miami ont été soumis au test de reniflement de chiens spécialement entraînés pour détecter la présence de COVID-19. 

Cobra, un Malinois belge, et One Betta, un berger hollandais, inspectent le personnel à un poste de contrôle où les employés sont tenus de retirer leur masque et de le suspendre devant le museau de l’un ou l’autre chien. Les détecteurs s’assoient lorsqu’ils reniflent la présence d’une odeur produite par des composés organiques volatils communs aux personnes infectées par COVID-19. 

Selon les déclarations du Dr Kenneth Furton, vice-président exécutif de la Florida International University, les chiens sont précis à 97,5 % dans la détection du virus. 

Deux cas de COVID ont été décelés depuis le début des tests en août dernier.  Ce projet pilote se poursuivra jusqu’à la fin octobre alors que Cobra et One Betta iront ensuite mettre leur talent à profit au PortMiami !

 

CUBA DANS L’EMBARRAS…

La meute de touristes canadiens, qui s’aventurait à Cuba à chaque année, est introuvable depuis la pandémie.  L’île est pratiquement déserte de vacanciers à une exception près : les visiteurs russes.

Entre janvier et juillet 2021, plus de 89 000 Russes ont atterri à Varadero et  près de Ciego de Ávila. C’est une augmentation de 42 % par rapport à la même période l’année précédente, selon les données du gouvernement cubain.

Des vidéos de touristes russes sans masque, faisant la fête dans des hôtels cubains, ont suscité le mécontentement de la population de l’île. Des résidents ont partagé leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux, insinuant que la présence des Russes était liée à des éclosions de COVID qui ont fait surface aux endroits visités. 

En juillet, des centaines de touristes du pays de Vladimir Putin, ont été mis en quarantaine dans les hôtels de Varadero après avoir été testés positifs pour le coronavirus à leur arrivée.  L’incident a provoqué une rare querelle diplomatique entre les proches alliés politiques à la suite des plaintes manifestées sur les réseaux sociaux par les voyageurs infectés !

La Consule générale de Russie à La Havane, Nana Mgeladze, a calmé les médias russes en affirmant que les laboratoires cubains « avaient échoué ».

Les Canadiens amoureux de Cuba seront probablement plus à l’aise de voyager en Floride cette prochaine saison. La défaillance des laboratoires qui procèdent les tests de COVID est moins probable !

 

LES TROPIQUES