Brèves
Closeup of woman applying suntan lotion on leg. Closeup of woman hand applying sunscreen cream while sitting on deckchair. Detail of young woman in white bikini applying suntan protection cream.

Brèves


Par Denise Dumont

PROPRIÉTAIRES DE CONDOS : RECOMMENDATIONS DÉPOSÉES

En référence à l’effondrement de la tour à condos Champlain Tower qui a tué 98 personnes en juin dernier, des recommandations ont été déposées à Tallahassee. Le groupe, mandaté de trouver des moyens de prévention contre ce type de catastrophe, a finalement remis le fruit de ses études.

Formé de sept cabinets d’ingénierie et d’architecture, l’équipe a fortement conseillé à l’État de Floride les exigences suivantes : 

Pour les bâtiments situés à moins de trois miles du bord de mer, une inspection complète au cours des 20 premières années d’occupation, avec des suivis tous les sept ans.

Pour presque tous les grands bâtiments, qu’ils soient inspectés pour des problèmes structurels au cours de leurs 30 premières années d’occupation, avec des suivis tous les 10 ans.

Ces inspections s’appliqueraient aussi aux immeubles à bureaux et autres structures qui dépassent 10 occupants, ont plus de 2 000 pieds carrés et qui sont couverts par le code du bâtiment de l’État. Les habitations unifamiliales et bi-familiales et les maisons en rangée de trois étages ou moins seraient exonérées.

Allen Douglas, directeur exécutif de la Florida Engineer Society, a déclaré que ces recommandations avaient été transmises aux dirigeants législatifs de l’État et qu’il s’attend à ce que le sujet soit discuté lorsque les législateurs se réuniront à Tallahassee en janvier prochain.

OURAGAN – LISTE DE NOMS SUPPLÉMENTAIRES

La saison des ouragans se termine officiellement le 30 novembre et même si la Floride a été épargnée, un total de 21 tempêtes nommées a marqué la saison jusqu’à maintenant. Ana est arrivée en mai et Wanda, le dernier nom de la liste 2021 des tempêtes sur l’Atlantique, s’est formée la semaine dernière. 

Si un autre cyclone devait être nommé, une liste supplémentaire de noms a été prévue pour remplacer l’utilisation des lettres grecques. La WMO (World Meteorological Organization) a déclaré que ses membres ont décidé d’abandonner l’alphabet grec l’an dernier « parce ces lettres créent une confusion dans la communication des avertissements de danger ».

Ainsi, les prénoms suivants ont été retenus : Adria, Braylen, Caridad, Deshawn, Emery, Foster, Gemma, Heath, Isla, Jacobus, Kenzie, Lucio, Makayla, Nolan, Orlanda, Pax, Ronin, Sophie, Tayshaun, Viviana et Will.

Espérons qu’ils demeurent inutilisés pour plusieurs années à venir !

LA VACCINATION CHEZ LES AMÉRICAINS

Les responsables de la Maison Blanche ont déclaré la semaine dernière que plus de 80 % des adultes américains ont désormais reçu au moins une dose d’un vaccin COVID-19, et que sept sur dix sont entièrement vaccinés, soit 233 millions de personnes.

Le Dr Jeff Zients, en charge du groupe de travail sur les coronavirus, avait alors déclaré que les références statistiques montrent que les États-Unis font des progrès significatifs dans la lutte contre la pandémie, d’autant plus que le pays a approuvé le vaccin Pfizer pour les enfants âgés de cinq à 11 ans. Il explique que « ce sont des jalons importants et nous savons que les vaccins sont le meilleur outil dont nous disposons pour accélérer notre sortie de la pandémie. » Les responsables fédéraux se préparent à expédier des millions de doses de vaccin à un réseau de 20 000 pédiatres, pharmacies et centres de santé communautaires.  

LES PARIS SPORTIFS SONT OUVERTS

C’est sans tambours ni trompettes que, le lundi premier novembre, la tribu Seminole a lancé les paris sportifs en ligne en dépit des contestations judiciaires sur l’accord de jeu approuvé par les législateurs de l’État en mai dernier.

Les médias sociaux ont éclaté dès que le « Hard Rock Sportsbook » des Seminoles a autorisé aux joueurs de Floride de télécharger une application leur permettant de faire des dépôts et de placer des paris sur des matchs de football professionnel, de hockey et de soccer. 

Le porte-parole de la tribu a refusé de commenter sur le lancement de cette application. Il a toutefois confirmé qu’un premier paiement de 37 millions de dollars a été versé à l’État en octobre. 

Rappelons que le gouverneur DeSantis a publié une déclaration décrivant le pacte comme « historique » !  Les termes de l’accord indiquent que les Séminoles s’engagent à verser au moins 2,5 milliards de dollars à l’État au cours des cinq premières années de l’accord de 30 ans.