Brèves septembre 2021
Tropical Background Palm Trees Branches. Holiday. Travel. Copy space

Brèves septembre 2021


Par Denise Dumont

AIR CANADA 

L’État de Floride anticipe un retour en force des Snowbirds et des visiteurs dès le mois d’octobre prochain et les compagnies aériennes se préparent en multipliant les vols et en aiguisant les offres.

Air Canada a annoncé qu’à partir de novembre, les voyageurs de la région de Québec pourront se rendre sans escale à Fort Lauderdale et Orlando depuis l’aéroport international Jean-Lesage. La compagnie offrira des vols vers Fort Lauderdale jusqu’à quatre fois par semaine. Il est déjà possible d’acheter des billets pour ces nouveaux vols. 

FLAIR AIRLINES

Flair Airlines est le seul transporteur aérien indépendant à très bas prix au Canada. Basé à Edmonton, en Alberta, Flair dessert 19 destinations canadiennes avec une flotte d’avions Boeing 737. Récemment, la compagnie a ajouté des vols pour Fort Lauderdale et Orlando à partir de Montréal et Toronto.

La grille horaire n’est toutefois pas dévoilée, mais ce n’est qu’une question de semaines avant de pouvoir profiter des passages à bons prix. Flair Airlines a pour mission de rendre les voyages abordables et accessibles pour tous les Canadiens. 

RÉSULTATS DU RECENSEMENT AMÉRICAIN

Le 8 août dernier, les Américains ont eu le plus récent portrait de leur population avec la publication du recensement 2020. 

Les 50 États, avec le District of Columbia, abritent 331 million de citoyens, soit 7,4 % de plus qu’en 2010. La Floride demeure le troisième État le plus populeux avec 21,5 millions de résidents alors que la Californie en compte 39,5 millions et le Texas, 29,1 millions. 

La population devient plus diversifiée sur le plan racial et ethnique qu’à aucun autre moment de l’histoire des États-Unis, avec une forte augmentation des populations de personnes qui s’identifient comme hispaniques, asiatiques et de plus d’une race. La population blanche non hispanique du pays a diminué de 63,7 % à 57,8 % pour une première fois à vie. Ce changement a été compensé par l’augmentation du nombre de personnes qui s’identifient comme blanches biraciales. La population hispanique ou latino était le deuxième plus grand groupe racial, comprenant 18,7 % de la population totale. La population noire ou afro-américaine était le troisième groupe en importance avec 12,1 %, 46,9 millions.

En Floride, 69 % des habitants se sont identifiés comme blancs uniquement ; 18 % noirs ou afro-américains – contre 16 % en 2010 – et 9 % se sont inscrits comme multiraciaux, une augmentation de 55 % par rapport à 2010. 

MÈRE FLORIDIENNE REMARQUÉE SUR TICTOK 

La plupart d’entre nous connaissent l’application mobile de partage de vidéos et de réseautage social TicTok. Il est difficile de percer sur cette destination culturelle d’influenceurs sans provoquer. Mais une jeune maman de Floride, Cathy Pedeayes, a réussi à accomplir l’impossible en partageant des expériences de vie basées sur des conseils de sécurité, des astuces et des conseils de sécurité Internet de plus en plus importants. Elle a maintenant 1,8 millions de followers et ses conseils sont très bien adaptés pour la Floride ! L’application TicTok a été lancée en septembre 2016.

PÉNURIE D’EMPLOYÉS

Une pénurie de main-d’œuvre existe présentement à l’échelle nationale et en Floride, l’industrie hôtelière est particulièrement touchée par cette réalité. 

Le taux de chômage aux États-Unis est à 5,4 % alors que la Floride affiche un taux de 5 %, selon le rapport de l’US Bureau of Labor Statistics rendu le 6 août dernier.  Même si les établissements de restauration embauchent agressivement des travailleurs, les rapports suggèrent qu’ils ont du mal à attirer suffisamment de personnel. 

Les Hard Rock Casinos font des publicités télévisées, certaines chaînes de restaurants offrent de payer les frais de scolarité en sciences culinaires alors que d’autres entreprises offrent des bonis de 2 000 $ à la signature. Le problème est grave puisque les faits relatent que de nombreuses personnes souhaitent changer de carrière par rapport à leur quotidien d’avant pandémie. La COVID-19 a eu des effets psychologiques drastiques sur les travailleurs et les gens reconsidèrent ce qu’ils veulent faire et où travailler, que ce soit dans un bureau, à la maison ou une combinaison des deux.