LA PANDÉMIE REDESSINE LA DESJARDINS BANK

LA PANDÉMIE REDESSINE LA DESJARDINS BANK


Par Denise Dumont

À son arrivée à la présidence de la Desjardins Bank en 2017, Louis Rhéaume avait déclaré au Soleil de la Floride qu’il avait dans la mire une modernisation des succursales et des services bancaires. La pandémie aura joué un rôle de catalyseur au projet, obligeant le développement rapide du virage vers la technologie numérique. Le président Louis Rhéaume et Sonia Bolduc, directrice principale développement des affaires et financement, ont fait le point sur cette démarche lors d’une conférence virtuelle tenue avec Le Soleil de la Floride la semaine dernière.

Réalisations

« La COVID nous a permis d’accélérer notre virage numérique, un procédé qui était déjà enclenché chez nous », raconte monsieur Rhéaume. « Nous sommes rendus aujourd’hui au point où nous avions pensé être dans cinq ans, et nous sommes vraiment fiers d’avoir accompli cette démarche tout en accompagnant nos membres, même s’ils étaient à distance », renchérit Sonia Bolduc. L’équipe administrative de la banque avait revisité son réseau de distribution durant l’été et voyant que les tendances se dessinaient en faveur du numérique, une réduction de l’empreinte des succursales s’imposait. La succursale de  Lauderhill fermera alors que celles situées à Hallandale Beach, Pompano Beach et Boynton Beach continueront de servir la clientèle pour les besoins non disponibles sur le Web.

Parmi les améliorations, Desjardins rappelle l’élargissement du réseau de guichets automatiques qui en compte maintenant 55 000, situés à la grandeur du pays, dans tous les Publix, CVS, Walgreens, Circle K, Winn Dixie, et même outremer !

La facilité de déposer les chèques par téléphone et d’effectuer des virements avec Zelle rencontre désormais les besoins numériques pour les clients. 

Par la force des choses, des projets embryonnaires ont été mis de l’avant alors que d’autres ont été mis sur la glace, tels que certaines activités avec les membres et le Club Desjardins. Mais l’équipe de création a fait son travail !

« Nous avons organisé un premier gala virtuel de l’immobilier à l’automne, ainsi que d’autres activités très intéressantes, avec un grand taux de participation », raconte Sonia. 

M. Rhéaume réitère le fait que « 65 is the new 45 », que les snowbirds d’aujourd’hui sont jeunes, qu’ils ont une grande soif de vivre, plus de besoins qu’avant et l’équipe de création de la Desjardins Bank sait comment les garder en haleine.

Reprise Économique

Quant aux prochaines années à venir, monsieur Rhéaume insiste pour dire qu’il y aura toujours un engouement pour la Floride. La vitalité de la construction et de la revente en immobilier assurent un mouvement dans l’État. Il mentionne aussi la possibilité d’une retraite repoussée pour certains et signale que si la reprise économique est moins rigoureuse qu’escomptée,  il faudra se souvenir que la Floride demeure un endroit facile d’accès, avec des mesures sanitaires dépassant celles des Îles et du Mexique. 

Monsieur Rhéaume et Sonia Bolduc profitent de l’occasion pour remercier les clients de la Desjardins Bank pour leur confiance et leur participation active aux activités proposées.