LES MEILLEURS MASQUES POUR VOYAGER PAR AVION

LES MEILLEURS MASQUES POUR VOYAGER PAR AVION


Par Denise Dumont

Conformément aux directives du CDC (Centers for Disease Control and Prevention), les masques sont obligatoires à bord et choisir le meilleur pour votre prochain voyage est très important.

Tolérer certains types de masques pour de courtes excursions en dehors de chez nous est simple, mais la sélection d’un masque pour l’aéroport et un vol de plusieurs heures engendre nombreuses considérations. Voici quelques informations visant à rendre l’expérience confortable et plus efficace.

 

Qualité de l’air à bord

Les compagnies aériennes ont fait leur possible pour optimiser la qualité d’air à bord de leurs appareils. Néanmoins, lors des décollages et des atterrissages, le système de filtration fonctionne à capacité réduite et certains ont des failles.

Les masques jetables standards sont acceptables. Ils offrent une filtration passive, ce qui signifie qu’ils piègent les particules dans le masque comme des mouches dans une toile d’araignée. Après quelques heures, le masque est contaminé par ces particules et doit être remplacé par un nouveau.

Ayez donc plus d’un masque à votre disposition ou optez pour un masque de qualité supérieure tel que le N-95, ou un qui offre la technologie ultrasonique innovante avec du zinc incrusté dans le tissu. Le zinc est un agent antiviral, antibactérien et antifongique connu et assure une protection additionnelle. 

Ajustement et facilité de respirer

Rappelez-vous que dans l’avion et dans les aéroports, l’enjeu est d’éviter de contracter le virus. Il  faut donc que le masque soit étanche, confortable et vous permettre de respirer facilement pour que vous puissiez le garder de façon hermétique autant d’heures que nécessaire. Et durant le vol, la cabine des toilettes est non recommandable pour prendre une petite pause sans masque…

Selon le CDC, vous devriez rechercher un masque fait de plusieurs couches de tissu respirant étroitement tissé et qui comprend un fil nasal. Il faut vous assurer qu’il marie parfaitement et confortablement le contour du nez et du visage. Finalement, faites le test : si le masque est opaque lorsque vous le tenez devant une source de lumière vive, il y a de bonnes chances qu’il offre un maximum de protection lorsqu’il épousera la forme de votre visage. 

 

L’acné du masque ou « maskné »

Vous avez peut-être déjà entendu parler de  « maskné » – ces boutons ou irritations cutanées causées par de longues heures de port du masque ? Le frottement du masque contre votre peau, combiné à l’humidité emprisonnée dans le masque, peut causer toutes sortes de problèmes de peau, même chez les personnes qui n’ont jamais fait d’acné de leur vie. Pour éviter la surprise une fois rendu à destination, assurez-vous que votre masque soit propre et renouvelé. À noter que le zinc est recommandé pour éliminer les chances que les bactéries responsables de l’acné vous importunent. 

 

Les mauvaises odeurs à l’intérieur du masque 

Toutes ces heures à être masqué dans l’avion, additionnées aux conditions moins qu’idéales pour une bonne hygiène dentaire après un snack, sont une occasion pour les bactéries de se multiplier. Elles prolifèrent rapidement et développent une mauvaise odeur à l’intérieur du masque, ce qui est non seulement désagréable pour vous, mais pour vos voisins !  

Évitez de manger ou boire durant le vol est certes un moyen de prévention de prolifération des mauvaises odeurs à l’intérieur du couvre visage. Mais cela va plus loin que l’hygiène dentaire et certains fabricants prétendent avoir trouvé solution à ce problème. Il existe un masque réutilisable, fait d’un tissu lavable jusqu’à 100 fois, scientifiquement prouvé pour détourner ou tuer 99 % des bactéries causant ces senteurs désagréables.  

Ces masques sont disponibles à l’achat en ligne. Vous pouvez explorer les différents manufacturiers en faisant la recherche sur Google : masque facial avec zinc.