JEAN-GUY DESPRÉS ET LE  RETOUR DU CINÉMA EN FLORIDE

JEAN-GUY DESPRÉS ET LE RETOUR DU CINÉMA EN FLORIDE


Par le soleil de la floride

Producteur de films et d’émissions de télé réalisés tant à Los Angeles qu’à Montréal, Jean-Guy Després vient tout juste de découvrir le Sud de la Floride. Par la même occasion, le comté de Broward vient de dénicher un ambassadeur inégalé pour le méga projet de raviver l’industrie du cinéma dans la région !  

Possédant une carrière riche de près de 40 ans d’expérience, monsieur Després  habite Los Angeles de façon permanente depuis 2010, bien qu’il travaillait périodiquement dans les grands studios hollywoodiens depuis 1981. La pandémie ayant obligé la fermeture des plateaux de tournages, Jean Guy Després a sauté sur l’occasion pour venir fureter en Floride. La visite n’aura pas été vaine, tellement qu’il déménagera bientôt ses pénates dans la région. Après plusieurs rencontres avec les dirigeants du comté de Broward, un accord emballant s’en est suivi. Le mois dernier, il a été officiellement nommé ambassadeur pour l’industrie du cinéma, de la musique et du divertissement pour le World Trade Center Fort Lauderdale (WTCFL).  « J’ai déjà commencé à monter un groupe d’appui et j’ai reçu une lettre confirmant la participation de Robin Nixon, gouverneur des Grammy Awards, qui se joint à moi pour ouvrir des discussions avec le comté de Broward et voir comment la production de film-tv-musique peut être déménagée ici », raconte le producteur.

Vision qui va loin

On peut comprendre son engouement pour le projet lorsqu’il explique sa vision : « Ici, tout est ouvert pour les idées débiles qui vont bien plus loin que simplement l’ouverture d’un studio de tournage ! » Son but englobe le développement de la relève pour le futur de l’industrie. Son carnet d’adresse lui permet de recruter cinéastes, réalisateurs, producteurs, techniciens, acteurs, etc., et d’envisager la création d’un studio de post production, de doublage et de formation pour la relève. Comme il le dit si bien, « l’âge apporte la sagesse de s’entourer de jeunes ». Bien appuyé par le comté de Broward, dont la chargée du développement économique international Paola Isaac Baraya et le commissaire Dale Holness, la création d’une division cinématographique durable et multigénérationnelle est possible. 

L’industrie du cinéma et de la télévision soutient 2,5 millions d’emplois, paie 181 milliards de dollars de salaires totaux et comprend plus de 93 000 entreprises au pays et lorsque la pandémie sera derrière nous, les experts prédisent une explosion de demandes pour la production. Le comté de Broward sera prêt à prendre sa part du marché.

Collaboration inédite 

Jean-Guy Després a aussi la mission de collaborer avec les créateurs du quartier de la mode, du divertissement et des médias. Il envisage la place pour la création des costumes de cinéma et des défilés de mode innovants qui se déploieront, pourquoi pas, sous le rythme des Grammys, version Fort Lauderdale. « Retrouver ensemble les gens de tous âges, les designers émergents qui seront aidés par les grands de ce monde, même chose en musique et en cinéma, faisons de Borward la place where the dreams come true. » Cette association naturelle formera un écosystème essentiel rempli de gens passionnés et authentiques. Mis à part ce travail de pionnier, le producteur a bien des projets en développement, tant du côté anglophone que francophone. Au cours de sa carrière, d’importants diffuseurs canadiens, notamment CTV, Global, Radio-Canada, TVA et TQS, ainsi que des distributeurs américains tels que Viacom, VH-1, Showtime, 20th Century Fox, Paramount Pictures et Columbia-Tri-Star ont accepté ses projets.