POUR BIEN VOYAGER  EN FLORIDE EN TEMPS  DE COVID

POUR BIEN VOYAGER EN FLORIDE EN TEMPS DE COVID


Par Denise Dumont

Les règles sanitaires, imposées durant les 18 mois de pandémie, changent régulièrement et il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici les lignes directrices présentement en vigueur pour les Canadiens qui planifient se rendent en Floride prochainement.

À noter que la frontière terrestre pour entrer aux États-Unis demeure pour l’instant fermée aux visiteurs, ne laissant aucun autre choix que de voyager par avion. Les voyageurs qui arrivent en sol américain n’ont aucun document ni application à remplir.

Bien que différents États aient différentes exigences, en Floride, la quarantaine n’est pas en vigueur et pour l’instant, le port du masque est recommandé mais non requis, que vous soyez vacciné ou non.   

La seule exigence s’adresse à tous les passagers des compagnies aériennes, âgés de deux ans et plus, à destination des États-Unis. Ils doivent fournir un test viral COVID-19 négatif effectué dans les trois jours civils précédant le voyage.

Alternativement, ils peuvent fournir des documents d’un fournisseur de soins de santé agréé attestant qu’ils se sont rétablis de la COVID-19 au cours des 90 jours avant leur départ.  

Personnes vaccinées

Il est connu que les cas de COVID-19 provoqués par la variante Delta est à des niveaux très élevés dans toute la Floride. Il va sans dire que les gens vaccinés, qui usent de prudence, pourront profiter d’un magnifique séjour. Au cours de la prochaine saison, la preuve de vaccination pourrait devenir obligatoire pour accéder à certains bars et restaurants et autres endroits publics. Alors, soyez préparés. 

Personnes non vaccinées

Il est fortement déconseillé de voyager en Floride si vous n’êtes pas entièrement vacciné. Neuf sur dix des adultes, atteints de COVID-19 qui sont actuellement en salle d’urgence dans les hôpitaux de Floride, sont non vaccinés. Si vos valeurs ne considèrent pas la vaccination comme un choix de protection de votre santé,  optez alors pour une bonne assurance pour au moins protéger votre compte de banque. Le système de santé américain est dispendieux et la facture peut facilement monter à plusieurs dizaines de milliers de dollars pour quelques jours de traitement. Et c’est sans compter les coûts de rapatriement au Canada, si besoin.

Les patients parlent

De plus en plus de patients non vaccinés, en récupération de la variante Delta, se font entendre via les réseaux sociaux à partir de leur lit d’hôpital. Ils tiennent à partager leur regret et ce qu’ils vivent. Avec un masque à oxygène et des tubes pour faciliter sa respiration, Larry Krupnick combat la variante Delta au Memorial Regional Hospital d’Hollywood. Il a testé positif pour le virus le 24 juillet et il est maintenant affligé d’une pneumonie. Son message est clair : « faites-vous vacciner ! ». Il était réticent et non chaland vis-à-vis la COVID. Il dit maintenant que « vous devriez tous être capables de comprendre les pourcentages, et en ce moment, le pourcentage le plus sûr pour quiconque dans ce monde, c’est de recevoir le vaccin ». Et c’est gratuit en plus !

Mr. Krupnick a reçu des traitements au plasma et au Remdesivir depuis son diagnostic. Aucun ne l’a aidé. Il est encore à l’hôpital et ne sait quand il pourra retourner à la maison.