UN SIÈGE DE PLUS POUR LA FLORIDE
Tropical island vacation with deckchairs under palmtrees by calm ocean

UN SIÈGE DE PLUS POUR LA FLORIDE


Par Sandra Belzile

À la Chambre des États-Unis, le nombre de représentants pour chaque État augmente selon l’accroissement de la population de chacun.

En Floride, le recensement 2020 a confirmé la nécessité d’accroître le nombre de ses représentants, passant de 27 à 28 sièges. C’est qu’entre 2010 et 2020, la population floridienne est passée de 18 801 310 à 21 538 187 habitants, une augmentation de 14,6 %.

Le Texas est le seul État à avoir obtenu deux nouveaux sièges à la Chambre du pays. La Floride a raté de peu l’obtention d’un deuxième siège alors qu’il ne lui manquait que 1 % d’augmentation de sa population pour se l’attribuer. En fait, les experts du recensement aux États-Unis s’attendaient à une croissance plus importante de la population, notamment en Floride, en Arizona et au Texas, où le nombre d’immigrants est élevé. Tout comme la Floride, le Montana, l’Oregon, le Colorado et la Caroline du Nord ont également obtenu un nouveau siège. Quant à la Californie, l’Illinois, le Michigan, l’Ohio, la Virginie de l’Ouest, la Pennsylvanie et l’État de New York, tous ont tous perdu un siège en raison d’une diminution de la population ou d’une augmentation plus lente que la moyenne nationale. C’est la première fois que la Californie perd un siège.

Aux États-Unis, les représentants sont élus ou réélus à chaque deux an. Tous les nouveaux sièges récemment accordés seront effectifs à la suite des élections de mi-mandat au mois de novembre 2022. Et lorsqu’un État obtient un siège de plus pour être représenté à la Chambre du pays, il obtient un grand électeur de plus pour les élections présidentielles. Par exemple, l’État de Floride passera de 29 à 30 grands électeurs, regroupant les 28 représentants à la Chambre et les deux sénateurs de l’État. Les prochaines élections présidentielles auront lieu en novembre 2024. 

 

Redécoupage électoral

Le nombre maximal de sièges à la Chambre des États-Unis est fixé à 435 et chacun des 50 États détient minimalement un représentant. C’est pourquoi un redécoupage des circonscriptions doit être fait à la suite du recensement décennal, dépendamment de la population qui augmente ou diminue dans chaque État.

En Floride, le redécoupage électoral a débuté le 20 septembre. La circonscription 9 de la région d’Orlando, qui a vu sa population augmenter de 37 % en une décennie, est prévue obtenir un gain de ce redécoupage. D’après le Miami Herald, la circonscription 9 du Centre de la Floride a augmenté plus rapidement que toute autre au cours des dix dernières années à l’échelle nationale. Parmi les électeurs enregistrés en 2020 dans cette circonscription, 28 % ont voté républicain et 39 % démocrate. La circonscription voisine, dont la population a augmenté de 25 %, a également favorisé le parti démocrate. Trois autres circonscriptions à pourcentages d’augmentation les plus élevés, dans le Nord-est et sur la côte ouest de Floride, ont majoritairement voté républicain. Au sud-est de l’État, les circonscriptions ont vu leur population augmenter de 7 % à 13 %. En 2020, les votes ont été majoritairement démocrates ou quasi exæquo avec les suffrages républicains. 

 

Au pays

Au pays, la population du Nord-est et du Midwest se déplace vers le sud et l’ouest. Tel que rapporté par le New York Times, durant la prochaine décennie, cette tendance façonnera le Congrès des États-Unis qui comprend à la fois la Chambre et le Sénat. À cet effet, plusieurs des États qui ont gagné ou perdu des sièges sont des États swing clés et les républicains contrôlent le processus de redécoupage dans beaucoup plus d’États que les démocrates.