DES PETITS BOBOS ? QUOI FAIRE ET À QUI S’ADRESSER ?


Par Danielle Danault

Il est vrai que lorsque l’on est blessé, il est moins motivant de faire de l’activité physique en raison de la douleur ou de la peur de la douleur engendrée par la blessure. Mais il existe différentes alternatives qui vous permettront de protéger ou contourner votre blessure, de sorte que vous pourrez continuer à garder la forme.

Voyons ce que vous pouvez faire en fonction de certaines blessures plus fréquentes lorsqu’on prend de l’âge.

Bursite ou tendinite à l’épaule
Toute affectation se terminant en « ite » est synonyme d’inflammation. Elle requiert donc l’application de glace de façon régulière et du repos.
Lorsqu’on a mal à l’épaule, on doit surtout choisir des activités qui n’impliqueront pas de mouvement des bras au-dessus du niveau des épaules. Pour toute activité, qu’il s’agisse de la zumba, aérobie, ou autre, gardez les mains sur les hanches ou bras le long du corps le temps que la douleur disparaisse.

Épicondylite
(« tennis ou golf elbow »)
On rencontre de plus en plus cette blessure à l’âge de la retraite chez les joueurs de golf ou de tennis qui ne s’échauffent pas assez avant de pratiquer leur sport préféré. Le mouvement répétitif crée un stress au niveau de l’articulation du coude.
Il n’est pas recommandé de faire des flexions du coude telles que les « biceps curl » avec une charge lourde, car celles-ci engendreront encore plus de douleur. Par contre, rien ne vous empêche de travailler l’articulation de l’épaule. Un bon physiothérapeute pourra vous guider dans la bonne exécution de ces exercices.

Blessure au genou ou à la cheville
La meilleure chose à faire est d’opter pour des exercices sans impacts tels que le vélo ou la natation, ou un exercice à faible impact comme la marche. Après la pratique de l’activité, vous pouvez appliquer glace et chaleur en alternance pour des périodes de 15 minutes à la fois, ce qui vous procurera un soulagement immédiat et réduira les risques d’inflammation.

Blessure au dos
Dans ce cas-ci, il faudra aussi choisir des exercices sans impacts pour ne pas créer de stress au niveau de la colonne vertébrale. Le choix du type d’exercices pour abdominaux est primordial. Je pri-vilégie l’exercice de la planche en position statique pour renforcir les muscles abdominaux et dorsaux.
Choisissez des chiropraticiens qui pratiquent la thérapie manuelle en plus de la chiropratique, ce qui donne de très bons résultats en peu de temps.

Rappelez-vous que plus vite on prend soin de ses petits bobos, plus vite on guérit.

Bonne santé, surtout en Floride !