LES CIGARES DU LITTLE HAVANA DE MIAMI

LES CIGARES DU LITTLE HAVANA DE MIAMI


Par Gerard Charpentier

Pour la petite histoire
Le mot cigare vient de l’espagnol « cigarro », qui pourrait lui-même venir du maya « zicar ».
Ce mot rapporté par les explorateurs espagnols de l’Amérique du Sud aux 15e et 16e siècles, traduisait le fait que certaines populations locales exhalaient une fumée de leur bouche après l’avoir inhalée en tirant sur une sorte de bâton de feuilles séchées – surnommé par les explorateurs bâton de feu – jusqu’à ce que le bout auquel il avait mis le feu devienne incandescent. C’est ainsi que par l’ordre de Philippe II d’Espagne, les premières graines de tabac furent introduites en Europe en 1559.

Le mot nicotine, ce produit si nuisible du tabac, vient quant à lui de Jean Nicot, ambassadeur de France au Portugal qui avec l’autorisation de François II l’introduisit en France. Il faut savoir qu’à l’époque, le tabac ne se fume pas seulement, mais qu’il est également utilisé sous forme de poudre dans diverses préparations médicinales pour soulager nombre de maux et en particulier les migraines du roi.

Le cigare cubain, une tradition
Le cigare, comme les grands vins et les alcools forts, font l’objet de classifications et de reconnaissances spécifiques. Et pour les spécialistes de la question, le savoir-faire cubain y fait référence. Certains vous diront qu’un cigare, ce n’est rien d’autre qu’un cylindre plus ou moins long, plus ou moins gros, formé de feuilles de tabac enroulées en spirale sur d’autres feuilles pliées, roulées ou encore hachées en petits morceaux pour les cigares de moindre qualité.

Au cours des siècles, la production des cigares s’est en général industrialisée, mais celle des cigares dits cubains est restée artisanale avec la particularité que chaque cigare est roulé à la main à partir de feuilles de tabac rigoureusement sélectionnées et choisies pour réussir le meilleur assemblage. Un cigare comprend trois parties : la tripe, la sous-cape, la cape et deux bouts ; le pied qui est allumé et à l’autre extrémité la tête qu’il faut couper pour aspirer, suivant l’expression pouvoir fumer son cigare. Bien d’autres mots sont à connaître pour évaluer ce produit tel que premium, non poudré, non fardé et module. Comme pour les vins, il est important de distinguer les différents terroirs où sont cultivées les feuilles de tabac, puis les couleurs, et les arômes des cigares, etc.

De Cuba à Miami en passant par Key West et Tampa
Bien que des relations commerciales aient toujours existé entre la Floride et Cuba, c’est seulement à la fin des années 1880, avec l’arrivée des exilés politiques, que la fabrication du cigare cubain s’est développée plus précisément à Key West. Après une brève ère de prospérité, l’incendie de la ville du 3 avril 1886 a détruit 18 manufactures de cigares, de nombreuses entreprises et maisons. Des centaines de travailleurs du tabac hautement qualifiés se sont déplacés vers, Fort Myers, Punta Gorda, Fort Meade, Palmetto et Tampa en bordure du golfe du Mexique, mais aussi à Miami et même à San Francisco et New York. Si Aujourd’hui le quartier d’Ybor City de Tampa est l’un des cinq National Historic Landmark Districts de la Floride, qui retrace l’histoire de quelques manufactures où l’on peut assister à la fabrication des cigares roulés à la main, il n’en reste pas moins que de nombreuses petites entreprises artisanales existent toujours ici et là dans l’État et un certain nombre d’entre-elles se trouvent à Miami.

Les bonnes adresses du Little Havana sur la Calle Ocho
Avec une population cubaine toujours aussi trépidante, ce quartier de Miami abrite à la fois la meilleure cuisine cubaine, le café Cubano typique et de nombreux magasins vendant des cigares cubains. Ici, fumer un cigare cubain est une activité sociale, c’est prendre un moment pour se détendre, profiter de la vie et engager une conversation en bonne compagnie. Voici les adresses les plus actuelles à découvrir.

* El Titan de Bronze
Boutique familiale vendant des cigares traditionnels de style cubain fabriqués à la main, sur place – 1071 SW 8th St., Miami www.titandebronze.com

*Cuba Tobacco Cigar Co.
Entreprise familiale fabriquant et vendant des cigares de style cubain de qualité supérieure confectionnés à la main et ce, depuis plus de 100 ans – 1528 SW 8th St., Miami www.cubatobaccocigarco.com

*Havana Classic Cigar
Boutique de tabac vendant des cigares roulés à la main à l’intérieur d’un café-bar classique, où du café cubain est servi – 1419 SW 8th St., Miami
www.havanaclassic.com

*La Tradicion Cubana Inc
Boutique de tabac vendant des cigares de style cubain traditionnel, vieillis dans des boîtes de cèdre espagnol – 1336 SW 8th St., Miami www.tradicion.com

*Little Havana Cigar Factory
Détaillant de tabac raffiné qui propose des cigares et des accessoires haut de gamme, ainsi qu’un fumoir confortable – 1501 SW 8th St., Miami
www.littlehavanacigarfactory.com

SOURCES : Vous pouvez aussi consulter sur internet les sites suivants qui ont permis de documenter le sujet traité dans cet article :
www.miamiandbeaches.com / www.visitflorida.org / www.wikipedia.com