L’ÉTAT DU MARCHÉ DES PROPRIÉTÉS LUXUEUSES EN FLORIDE
South Beach, Miami, Florida, USA over South Pointe Park.

L’ÉTAT DU MARCHÉ DES PROPRIÉTÉS LUXUEUSES EN FLORIDE


Par Denise Dumont

Pour être admis dans le portefolio de propriétés élites dites « de luxe », l’étiquette du condo ou de la maison doit afficher un million de dollars ou plus.
Ceux qui peuvent s’offrir une telle résidence, au sud de l’État, ont de quoi s’émerveiller car ouvrir ce catalogue d’inventaire de propriétés luxueuses est comme franchir les portes d’un fastueux magasin de confiseries !

Ce marché en 2020 – avant et
pendant la crise

Les acheteurs sont attirés par la situa-tion géographique et le climat favo-rable de l’État de Floride. En décembre 2019, dans le comté de Miami-Dade, les ventes de maisons unifamiliales haut de gamme avaient bondi de 35,9 % par rapport au même mois de l’année précédente. Pour les condos de luxe existants, 47,5 % d’augmentation avait été enregistré.
Mais la situation économique globale a bien changé depuis quelques mois. Qu’en est-il du marché immobilier de luxe au sud de l’État ?
Pour nous donner le pouls, le Soleil de la Floride s’est entretenu avec Nathalie Rousseau, agente pour The Keyes Company et l’affiliation Luxury Portfolio. Son bureau est situé à Hollywood et son champ d’action couvre les comtés de Miami-Dade, Broward et Palm Beach.
« Présentement, l’inventaire des condos de plus d’un million de dollars à vendre dans cette région a diminué d’environ 1 000 inscriptions par rapport à la même période de l’an dernier. À pareille date en 2019, le comté de Broward avait 523 condos de plus d’un million à vendre et actuellement, il y en a 477 seulement. Ceci repré-sente une diminution d’inventaire de 8,7 %. Dans Palm Beach, on est passé de 618 à 590 condos luxueux à vendre, une baisse de 4,85 % par rapport à la même période l’an dernier. Dans Miami-Dade, l’inventaire est passé de 3 037 condos d’un million et plus à 2 762, soit une baisse de 9 % » raconte Nathalie.

Cela reflète évidemment la situation avant que la pandémie ait changé le monde. « En ce moment, ce sont les transactions d’avant pandémie qui se finalisent, mais les vrais chiffres reflétant le marché actuel ne seront disponibles qu’un peu plus tard » réitère madame Rousseau.

Autres statistiques intéressantes
Le prix moyen des condos luxueux est passé de 2 490 000 $ à 2 109 000 $, une chute de 12 %. Autre fait intéres-sant, les ventes au comptant ont augmenté de 9,4 % comparé au même trimestre en 2019. Toutefois, aucune donnée ne permet de définir la démographie de ces acheteurs.
Quant aux Canadiens, ils ont été stressés par l’obligation de retourner chez eux de façon précipitée à cause de la situation de pandémie. Ils sont inquiets et attendent de savoir s’ils pourront revenir l’an prochain avant de s’approprier une propriété de ce type en Floride. « Je pense plutôt qu’ils profiteront du taux de change pour mettre leur propriété à vendre » renchérit l’agente.
Elle précise recevoir des appels de gens qui recherchent des deals et confirme que les vendeurs sont toujours vendeurs.
Selon l’experte, la bonne chose c’est que les prix sont stables, le taux d’intérêt est bas et la visibilité est au maximum. Il faut simplement permettre aux acheteurs de voir le condo en ligne comme s’ils y étaient. Heureusement, avec les vidéos 3-D et les open house virtuelles, il y a encore bien de l’action.

À la vitesse du vent
En mars 2019, il fallait 209 jours pour vendre un condo de luxe dans le comté de Broward et seulement 173 jours en mars 2020. La tendance est toutefois renversée dans Miami-Dade où la vente des propriétés semblables est passée de 228 jours sur le marché en 2019 à 249 jours en 2020. Même scénario dans Palm Beach où l’inscription prend maintenant 20 jours de plus qu’en 2019, soit 176.
La tendance
Les grands développeurs de tours à condo dans Miami ont confirmé que le marché immobilier en Floride ne sera plus jamais le même.

Les nouvelles constructions ont déjà commencé à s’adapter aux changements.

Les acheteurs dans ce marché veulent des entrées sans contact avec reconnaissance vocale ou de la rétine, ascenseur privé, sans bouton, de plus grandes terrasses en prévision de confinements futurs, différents systèmes de filtration d’air et d’eau car c’est vraiment la santé qui est la nouvelle richesse !

Natalie Rousseau est aussi d’avis que le marché est bel et bien en mode pause mais qu’il reviendra à son rythme. « Il n’y a aucun drame car le marché bouge bien, mais il bouge d’une façon différente. »