TROIS MYTHES

TROIS MYTHES


Par Sylvie Menard

Les mythes sont nombreux dans le domaine de l’immobilier résidentiel, que ce soit sous le soleil de la Floride ou celui du Québec.

Voici les trois mythes des plus coria-ces qui retiennent mon attention à tous les jours. En effet, vendeur ou acheteur évoque ces perceptions :
1. Plus personne n’achète
2. Les acheteurs retardent leur
investissement
3. Les propriétés seront vendues
à rabais

Je vous rassure, la reprise dynamique de nos activités se vit avec une frénésie qui fait bon sentir. Les journées commencent très tôt et se terminent très tard.

Plus personne n’achète : Faux
Au sud, une collègue qui vit à Boca Raton, près de Fort-Lauderdale en Floride, me confiait récemment que nombreuses sont les personnes de New-York qui décident de migrer vers la Floride pour s’y établir de manière définitive. L’inventaire diminue à vue d’œil !
Depuis la Floride, les acheteurs magasinent également une nouvelle propriété du côté du Québec.

Les acheteurs retardent leur
investissement : Faux
Au nord, dans la région de Montréal, les inscriptions sont nombreuses et ce dans les quartiers de prédilection que sont les six arrondissements centraux de Montréal : Ville-Marie, le Plateau Mont-Royal, le Sud-Ouest, Rosemont – La Petite Patrie, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension.
Les travaux d’embellissement et de rénovation des propriétés vont bon train. L’intérieur des milieux de vie est revisité et mis en scène de manière à attirer l’attention de tout éventuel acheteur. L’inventaire est bas, très bas même, toutefois des propriétés bien localisées géographiquement, de style en vogue, attirent considérablement d’acheteurs, d’où la surenchère.
Par exemple, la mise en marché récente d’un condo, deux chambres, une salle de bain, sur le Plateau Mont-Royal, a suscité plus de 25 visites dans l’espace de 72 heures et quatre offres bien au-dessus du prix demandé de la part de clients qualifiés. En tout respect des mesures d’hygiène et de santé publique en vigueur, COVID-19 oblige.
Et c’est maintenant chose faite !
Une offre a été acceptée, c’est pour vous dire la vigueur du marché !

Les propriétés seront vendues à
rabais : Faux
Je vous partage le fait de n’avoir jamais vécu autant le phénomène de la surenchère qu’au cours des dernières semaines. Soyez prêts vendeurs, le marché n’a jamais été aussi bon et cela pour tous les types de propriétés : condominiums, propriétés à revenus (Plex) et maisons unifamiliales.

N’hésitez pas à me contacter :
[email protected]