Es-tu vraiment libre ?


Par Liane Sangollo

Saviez-vous que notre cerveau veut que notre vie soit prévisible ?

Saviez-vous que nos émotions veulent que notre vie soit stable ?

Par contre, rester dans la stabilité et la prévisibilité nous amène à vivre dans l’inertie, dans un mode de survie et de ne pas aller vers quelque chose de nouveau.

 

Nous pouvons expérimenter cette liberté lorsque nous laissons de côté cette stabilité et prévisibilité. À vrai dire, nous devons sortir de notre zone de confort, sinon, nous devenons un otage. En d’autres mots, nous sommes esclaves de notre situation actuelle. Nous sommes  esclaves de nos émotions et de notre histoire. Vivre l’incertitude n’est pas facile.

L’auteur Daniel Kahneman utilise la théorie de la prospective afin d’expliquer qu’en tant qu’êtres humains, nous élaborons beaucoup plus de scénarios au-delà de ce que nous voulons dans la vie.

De ses recherches, Kahneman déclare que notre perspective de la réalité était en fait exagérée, du moins au double, lorsque nous avions peur de perdre quelque chose et que les gens gonflaient  la réalité de cinq à sept fois lorsqu’ils avaient des craintes.

Avez-vous l’impression de vivre dans une bulle ?  Peut-être vous vous sentez prisonnier de votre passé, de votre histoire ou de vos émotions.

Nous ne pouvons pas avoir ce sens de liberté lorsque nous vivons dans la peur. Car l’incertitude est la base de toutes les peurs.

N’oublions pas que notre cerveau aime prédire ce qui va se passer, le corps lui veut vivre des émotions en toute sécurité. Alors nous ne prenons aucun risque d’aller de l’avant.

Imaginez les personnes qui restent dans leur dépendance et malgré qu’ils savent que c’est toxique pour eux, la peur de l’inconnu les empêche de faire un changement.

N’oubliez pas que nous exagérons par cinq à sept fois lorsque nous vivons de la peur de faire un changement ou commencer un nouveau projet.

Alors, qu’est-ce qui vous empêche d’être libre ?