Suis-je dépendant en amour ?


Par Liane Sangollo

Nous voulons tous le grand amour. Nous en rêvons. Mais si l’amour tourne en obsession, qu’arrive-t-il ? Est-ce une relation de dépendance ? Allons voir les signes et les moyens de s’en sortir.

Si je vous mentionne le mot fusion, qu’est-ce que cela vous dit ? Certains écrivent à leur conjoint(e) plus de dix textos par jour. Certains ont besoin de se faire dire « je t’aime » quasiment tous les jours. Quelle angoisse ! Certains ne prennent de décision sans eux. Mais jusqu’où cette fusion peut nous mener ? Au début, la relation peut être une source de bonheur, mais à long terme, cela peut nous empêcher de construire une relation durable.

Comment les reconnaître
Se conformer à l’autre, à son désir, en attente d’une réciprocité de l’autre. Vous êtes serviable, gentille, tendre et alors vous vous attendez à la même chose de l’autre. Vous êtes dans l’attente. C’est ce que l’on appelle un signe de chantage affectif.

Essayez de mettre en veille vos attentes, car au bout du compte, l’autre ne réussira jamais à tout combler. Chacun est à sa mesure et est différent. Regardez les attentions qu’il fait envers vous malgré celles-ci.

Et l’intrusion alors
Votre conjoint(e) reçoit des appels ou des textos le week-end et vous lui demandez qui est-ce ? Il a décidé de travailler plus tard cette semaine. Vous voulez savoir pourquoi. Vous voulez être au courant des moindres détails. C’est ce que l’on appelle la dépendance de type intrusive. Comme une mère qui demande à son enfant de tout lui raconter. Cette attitude peut mettre la notion d’intimité en danger.

Domination
Avez-vous besoin de tout contrôler ? Le budget, les vacances, les soupers en famille, les sorties, etc. Non seulement par la soumission, mais par la domination. Pour certains, ce n’est pas conscient. Cela cache la peur de faire confiance à l’autre. Il serait important d’essayer ensemble de voir qui gère quoi et sur quoi chacun intervient.