Vaincre la pression sous presto


Par Liane Sangollo

Imaginez… Vous êtes en train d’installer vos outils technologiques pour une formation. Tout le monde est là et les regards sont braqués sur vous ! Soudainement, le projecteur n’a plus de son, n’a plus d’images. Quelle pression ressentez-vous ? Comment réagissez-vous ? Vous avez soudainement une boule dans le ventre ? Des sueurs froides ? Vous perdez la cadence de la rencontre… Vous avez la difficulté à reprendre la parole ?

Cela vous interpelle ?
Comment prenons-nous un recul par rapport à des situations qui nous amènent de la pression ?
Comment modifier ses réactions ? Quels mécanismes sont-ils identifiés à cela ?
Comment faire pour activer de nouvelles images mentales au niveau de nos émotions et sur le plan physique ? Comment pouvons-nous faire face à cette pression en toute lucidité ?
Nous avons tous nos moyens de réagir au stress.

LA RESPIRATION, EXERCICE ESSENTIEL
Prendre conscience de sa respiration, voilà à prime abord une solution gagnante.
Bien respirer profondément et lentement : Effectuer quelques respirations permet de diminuer la tension artérielle grâce à un supplément d’oxygène. Aussi, cela permet de relaxer et de soulager le stress.

La visualisation : Porter attention sur ce qui est utile à la situation, ne pas se laisser distraire par les évènements externes et aussi par ceux à l’intérieur de soi. Limiter les angoisses.

Pouvoir relativiser et prendre un recul : Dites-vous que tout va bien se passer. Il y a toujours une solution. Cela va vous permettre de modifier votre perception sur la situation et de maîtriser vos émotions lors de la situation. Rajouter un peu d’humour devant votre auditoire !

Rappelez-vous qu’il est important de se donner un objectif et un plan d’action afin d’utiliser la pression à son avantage. Se prendre en main, être son propre leader.
Il y a plusieurs exercices pour contrer le stress face à la pression. Par contre, la plus importante est à mon avis la respiration.

Je serai à CanadaFest les 8, 9 et 10 février.
Venez me rencontrer !