Fumiger à la sauge…


Par Denise Dumont

Le printemps frappe à la porte, et même en Floride, on perçoit très bien la différence entre les saisons. L’occasion se prête parfaitement pour changer l’atmosphère dans la maison, chasser les résidus de l’hiver et se débarrasser de ce qui reste des rhumes et des grippes. La meilleure façon d’y arriver sans produits chimiques, c’est de fumiger notre espace avec de la sauge !

Le mois de mars en Floride est l’un des mois préférés des résidents permanents. Les plumérias sont fleuris, les oiseaux font leur nid, les journées rallongent, on changera d’heure le 10 mars prochain. Il y a dans l’air, ce souffle de renouveau qui fait du bien au corps et à l’esprit.

Depuis des lunes, les Amérindiens connaissent les vertus médicinales et culinaires de cette plante. Encore plus étonnant, ils avaient remarqué les pouvoirs purificateurs des feuilles séchées. Les sages brulaient la sauge comme agent fumigateur pour assainir leur environnement et purger l’atmosphère. Ils enfumaient les pièces réservées aux malades, l’utilisaient lors des fêtes, des rassemblements et surtout, lorsque l’énergie ambiante semblait pernicieuse.

LA PREUVE POUR LES SCEPTIQUES
Aujourd’hui, on reconnaît scientifiquement les aptitudes antiseptiques, antispasmodiques, antisudorifiques, apéritives, bactéricides, calmantes, céphaliques, coronariennes, digestives et énergétiques de cette plante. La sauge apaise aussi les montées de lait et les maux liés aux syndromes pré menstruels. Elle est un diurétique léger et elle stimule la clarté de la mémoire. Plusieurs centaines d’espèces de sauge poussent autour du Globe.
En Floride, c’est facile de cultiver la sauge blanche dans des pots. Elle est aussi bien adaptée à notre sol sablonneux et au climat.
Pour « sauger » réservez et faites sécher des feuilles, les déposer dans une assiette creuse et les enflammer à l’aide d’une une allumette. Laisser la fumée de sauge embaumer la maison !