8 JUILLET 2020 : FLORIDE : PROMESSES EN L’AIR
Tropical palm trees on the beach, at sunset with pastel colors

8 JUILLET 2020 : FLORIDE : PROMESSES EN L’AIR


Par Denise Dumont

 

Sous pression la semaine dernière, le gouverneur Ron DeSantis avait fait la promesse que l’État communiquerait le nombre d’hospitalisations quotidiennes dû à la COVID-19 pour les 67 comtés de l’État.

Hier, ces données n’étaient pas encore disponibles et le gouverneur DeSantis a refusé de donner la raison.

BESOIN URGENT D’INFIRMIERS/ÈRES : Les hôpitaux publics du comté de Miami-Dade ont engagé 80 infirmières supplémentaires il y a deux semaines. Hier, une autre demande urgente a été déposée pour combler 100 nouveaux postes nécessaires pour pallier à la situation actuelle de COVID-19.

COVID-19 – DÉCOMPTE : 7 347 nouveaux cas et 63 décès comptabilisés le 7 juillet 2020.

RESTAURANTS MIAMI: Les propriétaires supplient les autorités de laisser les salles à manger ouvertes en échange de distanciation sociale accrue du port du masque obligatoire. Les terrasses demeurent ouvertes.

GYMS : Ouverts avec port du masque obligatoire. Les exercices intenses sont prohibés.

POLITICO : VOTE, OMS ET RÉOUVERTURE SCOLAIRE

À Lake Worth Beach hier, les commissaires ont voté « NON » à précipiter une résolution afin de renommer une partie de la Dixie Highway parce que son nom est chargé d’associations racistes. Ils ont toutefois adopté une résolution pour que la population prenne la décision.

Les États-Unis ont envoyé une lettre officielle aux Nations Unies confirmant qu’ils annulent les fonds versés à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le président Trump a critiqué à maintes reprises l’OMS d’avoir été trop lente pour répondre à la pandémie et d’être trop orientée vers la Chine.

Trump s’est aussi engagé à faire pression sur les gouverneurs pour qu’ils rouvrent les écoles malgré les pics de COVID-19 dans de nombreux États comme la Floride.