LE 6 MAI 2020 : FAUT SURTOUT PAS LÂCHER MAINTENANT !

LE 6 MAI 2020 : FAUT SURTOUT PAS LÂCHER MAINTENANT !


Par Denise Dumont

 

LES DOLPHINS DE MIAMI JOUERONT – FANS OU NON

Le Hard Rock Stadium accueillera peu, ou pas de spectateurs lors des parties de football de la NFL. C’est du moins ce qu’a indiqué les dirigeants des Dolphins de Miami, si la pandémie rendait ce cours nécessaire.

Les options sont les suivantes : un stade complet avec 65 000 fans, 15 000 fans ou un state désert.  Selon ABC, ce scénario est l’une des nombreuses possibilités pour lesquelles l’équipe s’est préparée. De plus, il est envisagé de ne pas utiliser d’argent comptant sur les lieux. Les fans devront circuler de façon moins traditionnelle et possiblement entrer à des heures prédéterminées.

La NFL a déclaré que le calendrier de la saison régulière serait divulgué à 20h demain, le jeudi 7 mai, que la saison se jouera dans son intégralité et commencera comme prévue, le 10 septembre malgré la crise mondiale.

 

POLITICO : ERREUR DE L’IRS

Plus de 207 milliards de dollars ont été versés aux Américains par l’IRS (Internal Revenue Service) pour venir en aide aux individus en temps de pandémie. Certains citoyens attendent toujours la venue d’un montant de 1 200 $ alors que des personnes décédées l’auraient reçu par virement bancaire ! Cette erreur pourrait ajouter aux problèmes vécus en raison de la crise chez des millions de familles aux États-Unis.

 

COVID-19 : PALM BEACH MOINS SOLIDAIRE

Les comtés du Sud de la Floride devaient se tenir les coudes serrés pour la réouverture synchronisée du Sud de l’État. Cependant, d’après le Sun Sentinel, les commissaires du comté de Palm Beach ont fait valoir hier que le comté devrait ouvrir les plages plus rapidement. Palm Beach compte faire une demande officielle au gouverneur Ron DeSantis pour rouvrir, à 25 % de leur capacité, les restaurants et autres entreprises.

La Floride comptait ce matin 37 439 cas de COVID-19 et 1 471 pertes de vie. L’ensemble du pays enregistrait 1 238 083 cas et 72 285 décès.