WORLD TRADE CENTER FORT LAUDERDALE
Paola Isaac Baraya, Economic Development Specialist – International Trade, Broward County Office of Economic and Small Business Development The Honorable Dale V.C. Holness, Broward County Commissioner (District 9) and Former Broward County Mayor

WORLD TRADE CENTER FORT LAUDERDALE


Par Denise Dumont

« OBJECTIF : GARDER LES VIBRATIONS HAUTES ET ALLER DE L’AVANT AVEC UN PROJET DES PLUS IMPORTANTS POUR L’ÉCONOMIE DU COMTÉ DE BROWARD ! » 

Paola Isaac Baraya

 

En charge du développement économique du commerce international pour le comté de Broward, la Montréalaise Paola Isaac Baraya a le vent dans les voiles et bien du pain sur la planche. Son défi ? Mettre en œuvre les stratégies d’approche pour attirer les pays étrangers afin de créer un écosystème viable, avant qu’ils puissent élire domicile au World Trade Center à Fort Lauderdale (WTCFL). Le projet est encore élémentaire mais le noyau est formé et pulse avec vigueur dans différents incubateurs. 

Reconnue pour ses attraits touristiques naturels, la Floride est aussi stratégiquement située pour favoriser le commerce entre les pays importateurs et exportateurs du monde entier. 

Fort Lauderdale, la ville la plus représentative du comté de Broward, est munie des ressources de logistique aérienne, portuaire et ferroviaire des plus modernes et des plus accessibles. Ces installations sont essentielles à cet immense projet pour qu’il devienne le centre d’affaires international le plus innovant et le plus important de la côte est des États-Unis. 

Le réseau WTC 

Tous se souviennent des tours jumelles à New York. Mais saviez-vous qu’il existe des World Trade Centers partout dans le monde ? Le bureau chef est toujours à New York et en mai 2020, un total de 323 établissements autorisés du WTC opérait dans 90 pays et employait 15 000 professionnels.

La World Trade Centers Association (WTCA) a été fondée en 1968 à la suite de la création du premier World Trade Center en Nouvelle-Orléans afin d’assurer le fonctionnement des centres en tant qu’instruments d’expansion du commerce international. Tous sont apolitiques, transparents, multiculturels, coopérants et conformes.

Les membres du WTC ont accès instantanément à l’immense réseau de centres commerciaux internationaux et à un million de sociétés affiliées dans le monde. Impressionnant n’est-ce pas ? 

Dans ce contexte, « le comté de Broward a le mandat d’actualiser les stratégies pour clairement faire connaître son emplacement de choix en invitant les pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique à s’installer ici pour facilement exporter en Amérique latine » explique Paola Isaac Baraya.

La région est géographiquement un rondpoint idéal pour connecter tous les pays. « L’objectif est d’éduquer les communautés à exporter leurs produits dans d’autres pays, en prenant avantage de notre port, notre aéroport et de nos infrastructures. Évidemment, tout cela est propice à la création d‘emplois et aux investissements en capital dans notre comté », dit-elle.

Bien que le projet du WTC soit encore embryonnaire, déjà deux incubateurs « pilotes » sont en cours pour faciliter des pays à s’internationaliser.  

Le premier incubateur, le Britain Trade Center, regroupe l’Angleterre, I’Irlande et l’Écosse.

L’USA-Italy Gateway est le second incubateur et regroupe cinq entreprises désireuses de s’établir au WTC de Fort Lauderdale. Les membres qui adhèrent sont chapeautés à tous les niveaux imaginables ; développement de l’entreprise, comptabilité, traduction, marketing, immigration, employés, etc. Le comté de Broward travaille aussi avec des entreprises du secteur privé répondant aux  critères d’exigences, ainsi qu’avec les consulats et le concept intéresse actuellement ceux de la Barbade, des Bahamas et de la Jamaïque.

Un peu plus haut, un peu plus loin

Le World Trade Center Fort Lauderdale se veut un modèle d’avenir pour tous les WTC à travers le monde. Bien qu’il vise être le plus haut édifice de Floride, il ira plus loin en étant un modèle écologique et en s’ouvrant sur le marché de la mode et sur celui de l’industrie du film. 

Incubateur de la mode : en formation et présidé par Sal Khokhar, CEO & président de Kollective Moda qui, au début de sa carrière, a joué un rôle dans la croissance internationale de Calvin Klein, Donna Karan et Louis Vuitton. Paola Isaac Baraya raconte qu’avec l’aide de Dale V.C. Holness, commissaire du district 9  et ancien maire du comté, ils ont réussi à persuader monsieur Khokhar de venir s’installer à Fort Lauderdale alors qu’il avait prévu déménager ses pénates à Miami. Le nouveau slogan « Broward is Better ! Work, Live and Play at the WTCFL » sera complété par la création d’un secteur du vêtement et de la mode. Il aura, entre autres, le défi de développer des tissus, accessoires et designs moins polluants et durables. La création de la « Sustainable Fashion Week » sera une innovation sans précédent et ouvrira une nouvelle porte sur le monde.

Incubateur du film et Entertainment : Si on marche sur les étoiles à Hollywood en Californie, on marchera sur les palmiers dans le quartier du film à Fort Lauderdale ! En attendant, cet incubateur réchauffe rapidement grâce à son ambassadeur;  le Québécois et producteur de film, Jean-Guy Després.  Avec près de 40 ans d’expérience dans le domaine à Montréal et à Hollywood, CA, il amène avec lui une vision incroyable et un bagage impressionnant (voir en page 5). Puisque demain commence aujourd’hui, Paola est satisfaite du déroulement de cet immense projet du WTCFL. Surtout, elle est très confiante de la continuité vers son succès. 

Un site a été identifié par le maire de la ville de Fort Lauderdale, Dean Trantalis, pour la construction de l’édifice. Mais rien n’est choisi ni confirmé. Une fois l’emplacement officiellement déterminé, le comté de Broward devra donner son approbation. Ce sont les propriétaires et constructeurs du WTC de Sao Paulo, au Brésil, qui possèdent la licence du WTC de Fort Lauderdale. Ils ont aussi construit celui de Paris et possèdent en tout, trois licences au Brésil. La construction devrait prendre de trois à quatre ans à compléter.

Pour plus de renseignements sur le WTCFL : contacter Paola Isaac Baraya, Economic Development Specialist – International Trade, Broward County Office of Economic and Small Business Development, 

954-357-7894 ou pisaac@broward.org