ABSENCE DE LOIS – PRUDENCE AUX TRAVAILLEURS À L’EXTÉRIEUR !
Signing of the contract and payment for construction and engineering works.

ABSENCE DE LOIS – PRUDENCE AUX TRAVAILLEURS À L’EXTÉRIEUR !


Par Sandra Belzile

Aucune loi n’existe aux États-Unis pour protéger les employés subissant une chaleur extrême en plein air. Au cours de la dernière décennie au pays, 384 de ces travailleurs sont décédés en raison d’une exposition accrue à la chaleur.

Sol floridien

En Floride, il n’existe pas de loi étatique non plus ! Seuls les États de Washington et de la Californie, sur la côte ouest du pays, ont des normes de travail liées à la chaleur pour protéger les travailleurs à l’extérieur. Avec la canicule qui augmente année après année, les deux millions d’ouvriers qui travaillent dehors en Floride risqueront de plus en plus de perdre leur vie. D’après les prédictions, telles que rapportées par le Tampa Bay Times, plus de 20 % de cette main-d’œuvre dans l’État du soleil courra un plus grand risque de mourir… Par surcroît, d’ici 2065, le changement climatique devrait quadrupler l’exposition des travailleurs en plein air à une chaleur considérée « dangereuse » !

Fait inquiétant

À ce jour, les sept dernières années ont été les plus chaudes et le changement climatique qui s’aggrave entraîne une augmentation de la chaleur ainsi qu’une élévation du niveau de la mer. Au courant des prochaines décennies, les 32 millions de travailleurs en plein air aux États-Unis pourraient faire face à un dilemme, soit opter pour leur travail ou leur santé.

Ici et maintenant

Et ce problème n’est pas pour demain ! Il est imminent. Comme l’a déclaré une climatologue de l’Union of Concerned Scientists (UCS), « le changement climatique est un problème ici et maintenant. Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons attendre de traiter jusqu’à ce que nos enfants soient grands ou que leurs enfants soient grands ».

La chaleur tue…

D’après les déclarations de cette même climatologue de l’UCS, telles que rapportées par le Tampa Bay Times, au cours d’une année, la chaleur tue plus de personnes dans l’ensemble des États-Unis comparativement à d’autres catastrophes météorologiques comme les inondations et les ouragans. De plus, les travailleurs en plein air sont les plus à risque, jusqu’à être 35 fois plus susceptibles de mourir d’un coup de chaleur que la population générale.

D’après un professeur de l’University of Florida’s Institute of Food and Agricultural Sciences, la Floride est particulièrement vulnérable avec son humidité élevée qui fait grimper les températures ! Et bien évidemment que lorsque l’indice de chaleur augmente, il est plus difficile pour les travailleurs de se refroidir.

Recommandations

Bien sûr que le gouvernement fédéral recommande aux entreprises états-uniennes de protéger leurs employés de la chaleur extérieure en fournissant suffisamment de repos, d’ombre et de liquides pour s’hydrater. Mais il ne s’agit que de recommandations et non d’obligations, de sortes que les travailleurs restent sans protection durant les journées extrêmement chaudes.

Si les changements climatiques provoquent d’importants enjeux politiques, autant en Floride que dans le reste des États-Unis, l’absence de lois étatiques et fédérales est définitivement inquiétante pour la classe ouvrière en plein air, surtout que les conditions climatiques s’aggravent, causant ainsi des répercussions fatales. D’où cet appel décuplé à la prudence pour les employés !