BIDEN MÈNE TOUJOURS LA COURSE

BIDEN MÈNE TOUJOURS LA COURSE


Par le soleil de la floride

Le vice-président Joe Biden mène toujours la course à l’investiture démocrate même si le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a remporté les caucus démocratiques du territoire de Northern Mariana Islands le samedi 16 mars. Sanders a obtenu 84 voix contre 48 pour Biden, accordant à Sanders quatre délégués contre deux pour Biden.

À noter que les résidents de Northern Mariana Islands n’ont pas le droit de vote lors des élections générales vu qu’il ne s’agit pas d’un État, mais d’un territoire.

Le mardi précédent, le 10 mars, Joe Biden avait gagné la majorité des élections qui regroupait les votes de six États.

Il en a remporté quatre, lui décernant 184 délégués répartis dans les États suivants : Idaho, Michigan, Mississippi et Missouri, incluant les 17 délégués à Washington où il est arrivé ex-aequo avec Bernie Sanders. Sanders a pour sa part été élu dans un seul État, le North Dakota, et la journée de vote du 10 mars lui a accordé 112 délégués.

Jusqu’à maintenant dans les élections primaires, Biden a obtenu un total de 890 délégués et un total de 736 délégués a été décerné à Sanders.
Biden demeure donc en avance dans la course à la nomination.

Les candidats ont besoin de 1 991 délégués pour garantir leur nomination. Le vote se fera en juillet prochain lors de la Convention nationale démocrate, où les délégués choisiront le chef du parti qui affrontera le président Trump aux élections de novembre.

Après le mardi 17 mars où la Floride, l’Arizona, l’Illinois et l’Ohio voteront, il restera 22 États et trois territoires à se prononcer jusqu’au 6 juin.

Malgré la victoire probable de Biden, Bernie Sanders n’abandonne pas la course.


Débat

Joe Biden et Bernie Sanders se sont affrontés le dimanche soir 15 mars en se saluant avec le coude. Par crainte du coronavirus, le premier débat face à face a eu à Washington D.C. au lieu de Phoenix, comme c’était prévu au départ. Aucune audience n’a pu assister au duel télévisé.
Précédant ce débat démocratique du 15 mars, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont demandé à la population américaine de ne pas se réunir en groupes de 50 personnes ou plus pendant les huit prochaines semaines.
Pour l’instant, le vote des élections primaires démocratiques se poursuit et le premier débat de ce cycle a dû s’ajuster aux nouvelles consignes préventives causées par le coronavirus.

Sujets
Le sujet chaud de l’heure a été le COVID-19. Si Biden a expliqué comment il contrôlerait la situation pandémique avec, entre autres, l’intervention de l’armée américaine en élaborant sur son plan d’action, alors que Sanders a dévié la discussion vers les problèmes généraux du système de santé actuel et en a profité pour faire la promotion de son système de santé universel.
Selon les plus récents sondages, les électeurs auraient plus confiance en Biden qu’en Sanders pour gérer l’état actuel de crise du coronavirus.
Biden est connu comme étant centre-gauche alors que Sanders est connu comme étant de droite, se décrivant lui-même démocrate socialiste.

D’autres points de discussion se sont présentés au cours du débat et Biden a déclaré qu’il nommerait une femme comme vice-présidente alors que Sanders a dit qu’il pourrait faire de même avec une « femme progressive ». Biden s’est aussi engagé à appointer une femme noire à la Cour suprême et à expulser des personnes criminelles illégales aux États-Unis.
D’après les critiques, Biden était solide et a remporté le débat.