Course à l’investiture démocrate


Par Sandra Belzile

Qui affrontera Trump aux élections en 2020 ?

Là est la question qui préoccupe les démocrates à la recherche d’un candidat assez ferré, capable de battre le président actuel.

La course à l’investiture est commencée, mais qui a le profil de l’emploi ?

Onze candidats démocrates se sont déjà qualifiés pour le quatrième débat qui aura lieu le 15 octobre prochain. Parmi les plus populaires, on compte Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama. Âgé de 76 ans, l’atteinte d’une nomination est loin d’être garantie pour lui, même s’il figure parmi les favoris. Il est suivi de la sénatrice Elizabeth Warren, âgée de 70 ans, qui est en faveur d’une maîtrise des marchés banquiers et de Wall Street, de mesures à prendre pour le changement climatique, de l’augmentation du salaire minimum et l’instauration d’un système de santé universel. Elle se rapproche des idées socialistes du troisième candidat en tête de liste, Bernie Sanders, sénateur âgé de 77 ans. Il suggère un programme de santé universel, un système universitaire gratuit et l’établissement du salaire minimum à 15 $ l’heure.

D’autres candidats se font remarquer, tels que la sénatrice de 54 ans, Kamala Harris, qui prône l’égalité et la justice. Il y a aussi le jeune ex-militaire Pete Buttigieg, partisan du changement, le courageux et notable Beto O’Rourke dans l’État conservateur du Texas qui avait perdu ses élections en 2018 contre le sénateur républicain Ted Cruz, puis le sénateur Cory Booker, l’entrepreneur Andrew Yang et l’ancien membre de l’administration d’Obama, Julian Castro.

 

Sondage national

L’ensemble des sondages au pays indique que Trump pourrait perdre contre tout futur chef en tête de la course à l’investiture démocrate, soit Biden, Sanders, Warren et même Harris.

 

Floride

Le 18 septembre, la Florida Atlantic University (FAU) a dévoilé les résultats d’un sondage concernant la Floride. Dans cet important État qui oscille depuis plusieurs élections, Trump fait face à une impasse avec ses trois principaux rivaux démocrates.

Par rapport à l’ancien vice-président Biden, à la sénatrice Warren et au sénateur Sanders, Trump a un léger avantage qui se glisse dans la marge d’erreur, dominant Biden et Sanders entre 50,5 % et 49,5 % et Warren avec une marge plus étroite de 50,1 % à 49,9 %. Le président se trouve également en tête de la sénatrice Harris avec quatre points, soit de 52 % à 48 %, un avantage qui dépasse la marge d’erreur du sondage.

Parmi les électeurs inscrits en Floride, le taux d’approbation de Trump s’élève à 49 % contre 46 % des personnes interrogées qui déclarent leur désapprobation envers lui.

Les problèmes qui concernent les électeurs de Floride sont l’économie, l’immigration et les soins de santé; ce qui suscite d’intenses montées de lait par rapport aux tarifs de Trump, à son attitude radicale concernant la politique frontalière et sa lutte contre le programme de santé Affordable Care Act, connu sous ObamaCare.

Le sondage présenté a interrogé 934 électeurs qui se sont inscrits entre le 12 et 15 septembre. Sa marge d’erreur est établie à 3,1 points de pourcentage.

En 2016, Trump a remporté la victoire en Floride contre Hillary Clinton avec un peu plus d’un point.